Comment discerner les fausses informations des vraies : entretien avec Joshua Philipp, journaliste d’investigation à Epoch Times

Entretien avec le journaliste d'investigation du journal Epoch Times, Joshua Philipp
Par Barbara Danza
30 octobre 2020
Mis à jour: 31 octobre 2020

Vous vous souvenez du temps où vous pouviez regarder le journal télévisé du soir sans avoir de doutes sur l’objectivité des journalistes ? Que nous vivions dans une béatitude aveugle ou dans un monde plus vertueux, cela rendait les nouvelles plus faciles à assimiler.

Aujourd’hui, bien sûr, distinguer la vérité de la fiction semble de plus en plus nécessaire et difficile. Les événements mondiaux nous touchent plus que jamais et il est difficile de prendre les bonnes décisions pour assurer la santé et le bien-être de notre famille – sans parler de l’avenir de notre pays – si nous ne pouvons pas déterminer avec certitude si les informations qui nous sont données sont exactes.

Alors, comment pouvons-nous savoir si les informations que nous absorbons sont fiables ou non ? J’ai demandé à Joshua Philipp, journaliste d’investigation primé par le journal Epoch Times et animateur de l’émission « Crossroads With Joshua Philipp » (à la croisée des chemins avec Joshua Philipp), des conseils pour naviguer sur ces eaux boueuses. Voici ce qu’il m’a répondu.

Epoch Times : Qu’est-ce qui a changé au cours des dernières années et qui a tant érodé notre confiance vis-à-vis de l’actualité ?

Joshua Philipp : Je pense que les nouvelles ont commencé à être modifiées au moment où l’on a commencé à défendre des causes et non plus à remplir la mission initiale qui consistait à dire aux gens ce qui s’était vraiment passé et pourquoi il fallait s’en préoccuper. De nos jours, beaucoup de journalistes se sont engagés dans le « nouveau journalisme ». Ce n’est pas du journalisme destiné à vous informer de ce qui s’est réellement passé. C’est un journalisme destiné à atteindre un objectif politique spécifique.

Ainsi, quand les journalistes écrivent des articles, ils ne pensent pas à informer le public, mais à l’informer en fonction d’un objectif politique.

Epoch Times : Certaines nouvelles sont-elles vraiment fausses ?

M. Philipp : Beaucoup de nouvelles sont fausses. Bien que, je dirais que la plupart du temps, ce sont des demi-vérités. Mais les demi-vérités peuvent parfois être beaucoup plus trompeuses que les vrais mensonges, car elles contiennent un grain de vérité.

Ce que beaucoup de journalistes font de nos jours, ce sont des omissions – ils laissent de côté des points clés et factuels et généralisent à partir des informations qu’ils ont isolées. L’analyse devient alors l’angle d’attaque. Ils peuvent donc faire des déclarations très audacieuses basées sur des informations incomplètes.

Ou bien ils peuvent faire une déclaration comme celle qui figure dans le titre et les premiers paragraphes de l’article. Mais, plus loin, peut-être 10 paragraphes plus loin, vous avez alors la preuve contraire qui discrédite en fait tout ce qui vient d’être dit.

Epoch Times : Quelles sont les caractéristiques fondamentales qui doivent figurer dans un reportage digne de confiance ?

M. Philipp : Je pense que la raison pour laquelle les gens lisent les nouvelles est qu’ils veulent avoir une compréhension précise de ce qui se passe dans le monde et avoir les informations de base leur permettant ainsi de mieux les comprendre. Les journalistes doivent donc fournir les éléments pertinents qui correspondent aux principaux aspects que les gens doivent connaître. Et cela ne doit pas être une déclaration déformée. Les journalistes doivent donner une image complète dans un délai raisonnable.

De plus, ils doivent fournir le contexte dans lequel l’information a été donnée afin de permettre une bonne compréhension de ce qu’elle signifie ou du contexte d’un incident afin que les gens comprennent pourquoi il s’est produit.

Epoch Times : En lisant un article ou en regardant un journal télévisé, quels sont les indices qui peuvent révéler qu’il s’agit d’un reportage peu fiable ?

M. Philipp : Si vous regardez la télévision, si vous lisez les nouvelles, il y a quelques petites choses que vous devriez chercher. Cherchez, en premier lieu, les sources. Sont-elles, par exemple, des sources anonymes provenant d’une publication qui a montré, dans le passé, qu’elle s’était trompée ou qui a démontré précédemment que ses sources anonymes n’étaient pas fiables ?

Vous devez également prêter attention au niveau de rédaction du journaliste, à moins qu’il ne relève de la section éditoriale. Dans quelle mesure le journaliste est-il enclin à présenter les choses de manière conforme à ses opinions ? Cela révèle qu’il a un parti pris si puissant que, bien souvent, il est capable de transmettre les informations de base sans y ajouter sa propre opinion, ce qui laisse supposer qu’il peut chercher à dissimuler des informations ou à changer le contexte de l’information pour vous apporter une compréhension différente.

Troisièmement, vous devriez faire un effort, surtout de nos jours, pour lire quelques publications différentes. Au moins, dans un premier temps, examinez les différentes approches des journalistes et voyez si vous pouvez regarder les sources originales. Pas tout le temps, mais de temps en temps, pour vous assurer que les journalistes vous donnent les bonnes informations et vous présentent le bon contexte.

Epoch Times : Quels conseils donneriez-vous à des personnes très occupées qui n’ont pas le temps de faire des recherches approfondies sur chaque détail ou angle de vue concernant une question, mais qui souhaitent se tenir au courant de l’actualité ?

M. Philipp : Je ne veux pas que cela paraisse comme une publicité, mais, en réalité, chez Epoch Times, nous nous efforçons de le faire. C’est l’un des fondements de notre approche journalistique. Nous nous efforçons de donner une image fidèle des événements, tant au niveau de ce qui est nécessaire à l’histoire que du contexte dans lequel elle s’inscrit. Pour ceux qui en douteraient, jetez un coup d’œil à ce que nous écrivons et regardez comment les autres médias présentent ces mêmes histoires. Je pense que vous verrez une réelle différence.

Epoch Times : Comment les parents peuvent-ils apprendre à leurs enfants à distinguer les vraies nouvelles des fausses ?

M. Philipp : Je pense que les parents devraient avant tout apprendre à leurs enfants à distinguer le vrai du faux en leur apprenant à penser de manière indépendante, à juger les choses selon leur propre système de valeurs. Souvent, les gens se laissent entraîner par des récits basés sur une agitation émotionnelle ou sur le fait qu’ils se nourrissent de ces fausses conceptions historiques, qui remodèlent ensuite toute la perception que les enfants ont de la réalité. Leur perception de l’histoire, leur perception des valeurs – si ces éléments sont fondamentalement modifiés, ils ne peuvent pas interpréter les informations qui se trouvent à la surface sans les mettre en contexte.

Donc, pour les enfants, je recommanderais de leur donner de bons livres à lire – d’histoire et de littérature – qui présentent de vraies valeurs qui leur permettront de comprendre le monde à travers une approche morale ou traditionnelle. Cela leur donnera un point d’ancrage pour aborder tous les problèmes du monde d’aujourd’hui.

Epoch Times : Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

M. Philipp : Puisque tout le monde a un ordinateur très perfectionné dans sa poche, chaque fois que vous êtes assis dans le métro, chaque fois que vous attendez un ami, chaque fois que vous êtes assis dans un restaurant, vous êtes probablement en train de lire une information quelconque. Vous êtes constamment bombardé d’informations. Dans l’environnement actuel, il est très facile de se laisser aller à l’agitation émotionnelle, d’être dérangé, de s’inquiéter, etc. Cette information est l’un des produits de l’actualité qui vous est souvent présentée en fonction de son impact émotionnel.

Ce que je recommande aux gens, c’est d’essayer de trouver leur propre lieu de paix. Essayez de prendre du recul. Essayez d’absorber des choses positives de temps en temps – des choses qui peuvent étouffer le chaos du monde qui vous entoure. Parce que, sinon, la culture superficielle présente dans ce monde se révèlera à la fois désagréable et nuisible pour votre âme. Je pense que les gens ressentent cela de nos jours, il est difficile de se sentir en paix avec le monde lorsqu’on voit constamment des images terribles de gens qui s’en prennent les uns aux autres et de conflits.

Essayez de trouver un lieu de paix. Pour cela, tournez-vous vers l’histoire, vers la tradition, vers la famille.

FOCUS SUR LA CHINE – Le président Xi lance une nouvelle menace contre les États-Unis



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ