Toyota teste pour la première fois une voiture volante pilotée et prévoit de la mettre en service en 2023

Par CNN
2 septembre 2020
Mis à jour: 2 septembre 2020

Une entreprise japonaise a annoncé qu’elle avait réussi l’essai d’une voiture volante.

Dans un communiqué de presse, Sky Drive Inc. a déclaré qu’ils ont effectué la démonstration publique le 25 août, sur le terrain d’essai de Toyota, l’un des plus grands du Japon et qui abrite la base de développement de la société automobile. Il s’agissait de la première démonstration publique d’une voiture volante dans l’histoire du Japon.

La voiture, nommée SD-03, conduite par un pilote, a décollé et a fait le tour du terrain pendant environ quatre minutes.

« Nous sommes très heureux d’avoir réussi en deux ans à faire voler la toute première voiture volante pilotée au Japon, depuis que nous avons fondé SkyDrive … dans le but de commercialiser ce type d’avion », a déclaré le PDG Tomohiro Fukuzawa dans un communiqué.

(Avec l’aimable autorisation de SkyDrive)

« Nous voulons réaliser une société où les voitures volantes sont un moyen de transport aérien accessible et pratique et où les gens peuvent ressentir un nouveau mode de vie sûr, sécurisé et confortable ».

Le SD-03 est le plus petit véhicule électrique à décollage et atterrissage vertical du monde et occupe l’espace d’environ deux voitures en stationnement, selon la société. Il est équipé de huit moteurs pour assurer « la sécurité dans les situations d’urgence ».

« En concevant un nouveau genre de transport inexploré, connu sous le nom de voiture volante, nous avons choisi le mot-clé « progressif » comme source d’inspiration », a déclaré le directeur de la conception, Takumi Yamamot.

« Nous voulions que ce véhicule soit futuriste, charismatique et désirable pour tous les futurs clients, tout en intégrant pleinement la haute technologie de SkyDrive ».

La société espère faire de la voiture volante un élément de la vie normale et pas seulement un véhicule inabordable. D’autres vols d’essai auront lieu à l’avenir dans différentes conditions pour s’assurer que la sécurité et la technologie du véhicule répondent aux normes de l’industrie.

Le succès de ce vol signifie qu’il est probable que la voiture soit testée en dehors du champ d’essai de Toyota d’ici la fin de l’année.

L’entreprise continuera à développer des technologies pour lancer la voiture volante en toute sécurité en 2023, indique le communiqué de presse. Aucun prix n’a été annoncé.

FOCUS SUR LA CHINE – Une star taïwanaise anti-régime chinois reçoit deux balles

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ