Trafic de stupéfiants : la maire de Canteleu libérée sans charges

Par Epoch Times avec AFP
11 octobre 2021
Mis à jour: 11 octobre 2021

La maire socialiste de Canteleu en Seine-Maritime placée en garde à vue le 8 octobre lors d’un coup de filet anti-stupéfiants, a été libérée sans qu’aucune charge soit retenue contre elle, tout comme l’un de ses adjoints.

Mélanie Boulanger, figure politique de la région, a vu sa garde à vue « levée » le samedi 9 octobre en fin d’après-midi, « sans qu’aucune charge ne soit retenue contre elle », a déclaré son avocat Me Arnaud de Saint Rémy, confirmant des informations du quotidien local Paris-Normandie.

Son adjoint chargé du développement économique, des commerces et de l’emploi, Hasbi Colak, a également « été remis en liberté samedi à 16h30. Aucune charge n’a été retenue contre lui », a indiqué dimanche son avocat Me Jérémy Kalfon.

Drogues, armes à feu… 375.000 euros et un million d’euros d’avoirs

Vendredi, dix-neuf personnes avaient été interpellées, quinze en Normandie, et quatre en Seine-Saint-Denis dans le cadre de cette enquête pour trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs.

Le procureur de Bobigny n’a pas confirmé ni démenti l’interpellation de Mélanie Boulanger, mais précise que des perquisitions réalisées vendredi « ont permis de saisir 15 kg d’héroïne, 25 kg de produit de coupe, des armes à feu et la somme de 375.000 euros ». Une source proche du dossier a évoqué des « armes de guerre », des mini pistolets mitrailleurs Uzi.

Un million d’euros d’avoirs, dont des sommes placées sur des comptes bancaires, ainsi que des véhicules ont été également saisis, selon la source proche du dossier.

 

 


Rejoignez Epoch Times sur Télégram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ