La très rare raie manta rose, photographiée nageant près de la grande barrière de corail en Australie, déconcerte les scientifiques

Par Louise Bevan
18 février 2020
Mis à jour: 18 février 2020

« Inspecteur Clouseau », la seule raie manta rose connue, a été photographiée en train de nager dans les eaux peu profondes du sud de l’Australie, près de la Grande Barrière de corail.

En janvier 2020, le photographe Kristian Laine a capturé de près la raie mâle de 2,5 mètres en train de nager. Kristian, surpris par la coloration unique de la raie, a d’abord pensé que son équipement photographique fonctionnait mal.

« Au début, j’étais très confus », a expliqué Kristian à l’Australian Geographic. « En fait, je pensais que mes lumières stroboscopiques faisaient des leurs. »

Au début, la raie rose était entourée de sept autres raies manta mâles, toutes engagées dans un rituel de courtoisie sophistiqué avec une femelle. Au cours de ces ébats, Inspecteur Clouseau, dans sa gloire rose, est devenu plus visible, et Kristian Laine a pris plusieurs photos étonnantes.

Les sept autres raies mâles du groupe avaient le dos sombre et le ventre pâle, une coloration appelée « contre-jour » qui sert de camouflage lorsque la raie est vue de dessus ou de dessous.

Inspecteur Clouseau a été identifié pour la première fois dans les bas-fonds au large de l’île Lady Elliot, en Australie, à la fin de l’année 2015, et a été nommé d’après l’inspecteur Jacques Clouseau du film La Panthère rose. C’est l’instructeur de plongée Ryan Jeffery qui a pris les premières photos de la rare raie rose, a rapporté ABC News.

« Je suis tombé sur cette raie à l’aspect étrange, elle avait des nuances étranges [en l’observant sous l’eau] », avait déclaré Jeffery à ABC. « Elle était très interactive avec moi, elle est restée dans les parages pendant environ 30 minutes. » 

« Je plonge là depuis cinq ans », a poursuivi Ryan. « Ces derniers jours, je suis resté au même endroit, espérant la revoir, mais elle n’est jamais réapparue. »

Selon le National Geographic, en février 2020, au moins 10 observations d’Inspecteur Clouseau on été rapportées. « Je me sens honoré et extrêmement chanceux », a déclaré Kristian, après avoir aperçu la raie rose et le groupe de sept.

©Shutterstock | Aaronejbull87

Dre Kathy Townsend, scientifique en chef du projet Project Manta de l’université du Queensland, a dirigé l’équipe chargée d’identifier la cause de la couleur rose d’Inspecteur Clouseau. Ils espéraient pouvoir identifier la cause par un processus d’élimination, après que la raie a été découverte 2015.

« Nous n’avons jamais rien vu de tel en Australie auparavant », a déclaré la Dre Townsend, selon ABC, « donc c’est une chose très curieuse. »

« Souvent, lorsque les requins et les raies sont stressés, ils prennent une couleur rosée sur leur ventre ou sur leurs parties blanches », poursuit la Dre Townsend, « mais lorsque j’en ai parlé à Ryan[l’instructeur de plongée], il m’a dit que l’animal était vraiment très détendu ».

Dre Townsend a d’abord conclu qu’une « infection cutanée » était l’ « hypothèse la plus probable » de toutes.

©Shutterstock | divedog

Selon le National Geographic, la chercheure Amelia Armstrong du Projet Manta a fait une biopsie de la peau d’Inspecteur Clouseau en 2016. Les résultats obtenus ont permis d’exclure l’alimentation et l’infection comme causes de la teinte rose de la raie.

Alors que les flamants roses peuvent attribuer leur plumage rose instantanément reconnaissable à leur consommation de crevettes rouges, les raies manta sont des organismes filtreurs, c’est-à-dire qu’elles filtrent l’eau de leur milieu pour en extraire sa nourriture, consommant à la fois du zooplancton et du corail, selon Forbes. La teinte naturellement rose des crevettes rouges, la canthaxanthine, n’est pas présente dans le régime alimentaire de la raie manta.

©Shutterstock | John Michael Vosloo

Guy Stevens, PDG et co-fondateur du Manta Trust du Royaume-Uni, a expliqué au National Geographic que, bien que la teinte inhabituelle d’Inspecteur Clouseau soit voyante, elle n’a probablement aucun impact sur les chances de survie de la raie.

Sa couleur peut susciter la curiosité, mais Inspecteur Clouseau est un spécimen formidable, mesurant 3,35 mètres de long. À l’âge adulte, une raie mâle peut peser jusqu’à une tonne.

Le projet Manta a finalement conclu que la rare teinte rosée d’Inspecteur Clouseau est probablement le résultat d’une mutation génétique, a rapporté le Smithsonian Magazine. Une variante génétique connue sous le nom d’érythrisme peut donner à l’animal une coloration anormale de la peau ou du pelage.

En ce qui concerne Inspecteur Clouseau, le résultat de son anomalie génétique est plutôt bien. Cette rare raie manta est, pour autant que les scientifiques le sachent, unique en son genre !

RECOMMANDÉ