Trois personnes sont mortes et une est aveugle à vie après avoir bu du désinfectant pour les mains au Nouveau-Mexique

Par Epoch Times
29 juin 2020
Mis à jour: 29 juin 2020

Trois personnes sont mortes et une autre est aveugle à vie à cause d’un empoisonnement au méthanol après avoir bu du désinfectant pour les mains aux États-Unis, ont déclaré les responsables de la santé.

Trois autres personnes sont dans un état critique, a déclaré le ministère de la Santé du Nouveau-Mexique dans un communiqué. « Les sept personnes auraient bu du désinfectant pour les mains contenant du méthanol », a-t-il déclaré.

Les cas ont été signalés au centre antipoison du Nouveau-Mexique, dans le sud-ouest des États-Unis, pendant plusieurs semaines en mai, et sont liés à l’alcoolisme, ont déclaré les responsables de la santé. Ils n’ont pas fourni de détails supplémentaires sur les victimes ou sur le lieu des incidents.

« Si vous pensez avoir utilisé ou consommé du désinfectant pour les mains contenant du méthanol, veuillez consulter un médecin », a déclaré la secrétaire d’État à la Santé Kathy Kunkel dans une déclaration. « Il existe un antidote à l’empoisonnement au méthanol, mais plus quelqu’un est traité tôt pour un empoisonnement au méthanol, meilleures sont ses chances de guérison. »

On sait que certaines personnes utilisent du désinfectant pour les mains pour s’intoxiquer en raison de la teneur en alcool que ce produit contient. Avant la pandémie, le désinfectant pour les mains était interdit dans la plupart des prisons par crainte que les détenus ne le boivent ou ne l’utilisent pour allumer des incendies. Mais les Centres de contrôle et de prévention des maladies ont recommandé aux établissements d’envisager d’assouplir les restrictions sur les désinfectants à base d’alcool pour aider à combattre le virus du PCC* (virus du Parti communiste chinois), également nommé « nouveau coronavirus ».

CORONAVIRUS : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Cette semaine, la Food and Drug Administration a exhorté les gens à ne pas utiliser les produits désinfectants pour les mains fabriqués par Eskbiochem SA en raison de la présence potentielle d’un produit chimique toxique.

Des désinfectants pour les mains à la distillerie Spirit of York à Toronto, Ontario, Canada, le 19 mars 2020. (Lars Hagberg /AFP/Getty Images)

Les fonctionnaires fédéraux ont découvert du méthanol – qui peut être toxique lorsqu’il est absorbé par la peau ou ingéré – dans des échantillons de désinfectants pour les mains produits par la société mexicaine. On ne sait pas si les victimes au Nouveau-Mexique ont utilisé ce même type de désinfectant pour les mains.

L’exposition à des quantités importantes de méthanol peut provoquer des nausées, des vomissements, des maux de tête, une vision trouble, une cécité permanente, des convulsions, un coma, des dommages permanents au système nerveux ou la mort.

* Epoch Times qualifie le nouveau coronavirus, à l’origine de la maladie Covid-19, de « virus du PCC » parce que la dissimulation et la mauvaise gestion du Parti communiste chinois ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ