« Trop de panique » et « trop d’affolement » autour du coronavirus, selon le professeur Raoult

Par Emmanuelle Bourdy
29 septembre 2020
Mis à jour: 29 septembre 2020

À l’occasion de la présentation de son livre La science est un sport de combat, paru aux éditions humenSciences, le professeur Raoult s’est exprimé sur les ondes de RTL. Selon lui, « il y a trop de panique, trop d’affolement » autour du coronavirus en France.

Le directeur général de l’IHU Méditerranée Infection a en effet expliqué ce lundi matin au micro de RTL que « la peur est pire que le mal ». Le 24 septembre dernier, dans une lettre, le professeur avait déjà reproché aux médecins de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) de diffuser trop de « messages alarmistes » sur la situation sanitaire de la métropole.

Les médecins marseillais du service de l’AP-HM avaient alors, de manière indirecte, répondu  au professeur Raoult dans une tribune publiée dans la presse. Ils estiment en effet que le virus évolue depuis début août de façon continue. Ils assistent à une progression des hospitalisations conventionnelles et des admissions en réanimation au sein des hôpitaux universitaires de Marseille, même si cette augmentation est lente. De plus, étant au contact direct des patients, les médecins marseillais se disent au cœur du problème et ne veulent pas relâcher leur vigilance.

Ce à quoi Didier Raoult a rétorqué dans la matinale : « Vous verrez. Je ne veux pas rentrer dans les fantasmes. » Le défenseur de l’hydroxychloroquine s’est encore expliqué sur ses déclarations d’avril – lorsqu’il stipulait que l’épidémie allait disparaître – et a précisé : « J’ai dit ce que j’avais à dire. Je continuerai de dire ce que j’ai à dire avec les chiffres que l’on observe. Mais bien entendu, quand on a dit assez tôt, en avril, que l’on était passé derrière le pic de la courbe, on le voyait parce qu’on avait les données au quotidien. »

« Il y a trop d’affolement, trop de nervosité, trop de panique. On regardera à la fin. Le poids de la mortalité à côté du poids social va être négligeable. Le poids social va être considérable, car la peur n’a pas su être gérée », a encore souligné le professeur marseillais ce lundi sur RTL.

FOCUS SUR LA CHINE – Le rêve « brisé » de Xi Jinping

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ