Trump/Biden: campagne à couteaux tirés, début du vote par correspondance

Par Epoch Times avec AFP
4 septembre 2020
Mis à jour: 4 septembre 2020

L’élection américaine rentre dans le vif du sujet: la Caroline du Nord a lancé vendredi les opérations de vote par correspondance pour le scrutin du 3 novembre, dans une campagne chaque jour plus agressive entre Donald Trump et Joe Biden.

Les inquiétudes sur la propagation du coronavirus devraient pousser cette année des dizaines de millions d’Américains à voter sans se rendre physiquement aux urnes.

Dans une Amérique à fleur de peau, les huit semaines à venir testeront la capacité de la première puissance mondiale à organiser des élections dans le contexte anxiogène d’une épidémie qui a profondément transformé la campagne.

La Caroline du Nord a entamé l’envoi de plus de 600.000 bulletins répondant à une hausse spectaculaire des demandes. D’autres Etats-clés, dont le Wisconsin, suivront dans quelques semaines.

La façon de voter est, elle aussi, source de clivage. Selon un récent sondage USA Today/Suffolk, 56% des républicains affirment qu’ils voteront en personne le 3 novembre, contre 26% dans le camp démocrate.

Des tensions à travers le pays

Indice révélateur des tensions qui traversent le pays, un électeur sur quatre affirme que, si son candidat perd, il ne sera pas prêt à considérer le résultat comme « honnête » et « exact ».

En quête d’un second mandat de quatre ans, Donald Trump affirme que le recours accru au vote par correspondance pourrait entraîner des fraudes massives.

Les deux candidats font pour l’heure une pause dans les déplacements.

A 60 jours du scrutin, tous les regards sont tournés vers la dizaine de « swing states » susceptibles de faire basculer l’élection d’un côté ou de l’autre.

La Pennsylvanie et la Floride, deux Etats remportés de justesse en 2016 par Donald Trump face à Hillary Clinton, sont scrutés avec une attention particulière.

Selon le dernier sondage de l’université Quinnipiac, Joe Biden dispose d’une solide avance en Pennsylvanie (52% contre 44%). En Floride, en revanche, les deux hommes sont au coude à coude (48% pour Biden, 45% pour Trump).

RECOMMANDÉ