Trump dit qu’il n’assistera pas à la cérémonie d’investiture de Biden

Par Zachary Stieber
9 janvier 2021
Mis à jour: 9 janvier 2021

Le président Donald Trump a dit le 8 janvier qu’il n’assisterait pas à la cérémonie d’investiture du président élu Joe Biden.

« À tous ceux qui ont posé la question, je n’irai pas à l’inauguration le 20 janvier », a écrit le président sur Twitter.

M. Trump a fait cette annonce un jour après que le Congrès a certifié que M. Biden était le vainqueur de l’élection de 2020. Le président n’a pas concédé la course à la présidence mais a dit qu’il y aurait une « transition du pouvoir en douceur, ordonnée et sans heurts. »

Le Congrès a certifié Joe Biden comme vainqueur tôt jeudi matin après que la session conjointe a été interrompue par des manifestants qui ont pénétré dans le bâtiment du Capitole. La session conjointe a repris quelques heures plus tard.

Certains des sénateurs qui s’étaient engagés à s’opposer au décompte des listes électorales pour M. Biden ont retiré leur signature après la reprise de la session. Seules deux des sept objections ont finalement été examinées et rejetées.

Peu après que Twitter a levé une suspension sur son profil, M. Trump a envoyé un message aux partisans qui ont voté pour lui, les informant qu’ils auront une « voix géante » à l’avenir.

« Les 75.000.000 de grands patriotes américains qui ont voté pour moi, AMERICA FIRST, et MAKE AMERICA GREAT AGAIN, auront une VOIX GÉANTE longtemps dans l’avenir. Ils ne seront pas non respectés ou traités injustement de quelque façon que ce soit ! !! » a écrit M. Trump.

M. Biden a évoqué la décision du président Trump de ne pas assister à son investiture : « C’est l’une des rares choses sur laquelle lui et moi sommes d’accord. C’est une bonne chose qu’il ne se sera pas présent. » Il a ajouté que le vice-président Pence était le bienvenu à son investiture.

Le Président élu Joe Biden prononce un discours à Wilmington, Del, le 7 janvier 2021. (Chip Somodevilla/Getty Images)

Jeudi, M. Biden a accusé M. Trump d’être responsable de la prise d’assaut au Capitole.

M. Biden a dit que ceux qui se sont rassemblés sur la colline du Capitole dans l’intention de perturber une session conjointe du Congrès qui certifiait sa victoire électorale « n’étaient pas des manifestants. N’osez pas les appeler des manifestants. C’était une foule d’émeutiers – des insurgés, des terroristes nationaux. C’est aussi simple que cela. »

Les manifestants ont brisé des vitres pour entrer dans le Capitole et ont déambulé dans les couloirs une fois à l’intérieur. Une femme qui grimpait par une porte intérieure brisée a été abattue par les forces de l’ordre à l’intérieur.

M. Trump et des tiers ont intenté des dizaines de poursuites au lendemain des élections du 3 novembre, mais les tribunaux ont rejeté les oppositions à plusieurs reprises. Les poursuites judiciaires ont fait valoir que les autorités de l’État avaient modifié les lois électorales de façon anticonstitutionnelle et supprimé les garanties sur l’intégrité du scrutin. La campagne Trump a engagé des poursuites en Géorgie, en Pennsylvanie, au Michigan, au Wisconsin, au Nevada, en Arizona et au Nouveau-Mexique. Certaines de ces poursuites sont toujours en cours devant la Cour suprême.

L’intrusion au Capitole intensifiera la surveillance pour la sécurité lors de la prochaine cérémonie d’inauguration. M. Biden et la vice-présidente élue Kamala Harris prêteront serment sur le front ouest du Capitole, l’un des endroits infiltrés par les manifestants, qui ont également escaladé et occupé les échafaudages et les gradins mis en place pour les cérémonies.

Focus sur la Chine – Arrestations en masse à Hong Kong

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

 

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ