Trump déclare n’être jamais allé sur l’île d’Epstein et demande aux journalistes de découvrir toutes les personnes impliquées

Par Zachary Stieber
14 juillet 2019 Mis à jour: 14 juillet 2019

Le président Donald Trump a souligné le 12 juillet qu’il n’était pas un fan de Jeffrey Epstein avant de demander aux journalistes de « découvrir la liste des gens qui est allée sur son île ».

M. Trump s’adressait à des journalistes à Washington avant de partir pour un voyage dans le Wisconsin et en Ohio. Trump a dit qu’il n’était « pas fan de Jeffrey Epstein. »

« Vous avez entendu des gens hier dire que je l’ai viré d’un club. Je ne voulais rien avoir à faire avec lui et c’était il y a de nombreuses années. Cela vous montre une chose… que j’ai bon goût », a dit le président, avant de porter l’attention sur ceux qui ont fait le tour du monde avec Epstein et sont allés sur son île .

 « D’autres personnes, avec lui, sont allés partout, ils sont allés sur son île. Ils sont allés partout… Son île, quelle qu’elle soit, où qu’elle se trouve, je n’y suis jamais allé », ajoute Trump. « Trouvez les personnes qui sont allés sur son île. »

L’île Little Saint James, dans les îles Vierges américaines, appartenant à Jeffrey Epstein. Epstein a construit sur l’île une maison de maître en pierre avec des murs de couleur crème et un toit turquoise brillant entouré de plusieurs autres structures, y compris les appartements des serveuses et un bâtiment blanc massif, de forme carré, sur une extrémité de l’île. (Google Maps)

L’île d’Epstein, Little Saint James, a été achetée par le financier il y a plus de 20 ans et possède plusieurs bâtiments, dont un temple.

Tout le monde l’appelait « l’île des pédophiles », a récemment déclaré Kevin Goodrich, qui vit St. Thomas, tout près, et qui exploite des bateaux de croisières. « C’est un coin sombre. »

Epstein, 66 ans, a été arrêté et inculpé cette semaine d’exploitation d’un réseau de trafic sexuel à New York et en Floride qui impliquait principalement des filles de moins de 18 ans, dont certaines avaient à peine 14 ans. L’île d’Epstein aurait fait partie d’un réseau de trafic sexuel, mais cela n’a jamais été officiellement confirmé.

Cathy et Miles Alexander, qui ont géré l’île pendant huit ans, ont déclaré au Daily Mail que le prince Andrew de Grande-Bretagne était un visiteur sur l’île, ainsi que l’ex-femme d’Andrew, Sarah Ferguson, qui est venue une fois avec ses filles.

Naomi Campbell, Ghislaine Maxwell, l’ancienne petite amie d’Epstein, et Lord Mandelson ont également visité l’île, rapporte le Mail.

Le grand patron de Victoria’s Secret, Les Wexner, qui était l’un des principaux clients d’Epstein, a visité l’île au moins une fois, a déclaré un ancien employé d’Epstein à Bloomberg. Les mannequins de Victoria’s Secret étaient également parmi les invités que l’employé a vues.

Le scientifique Stephen Hawking s’est rendu sur l’île en 2006 alors qu’il assistait à une conférence sur l’île St. Thomas financée par Epstein, a rapporté The Telegraph. Trois lauréats du prix Nobel étaient également présents, dont Lawrence Krauss, un professeur américain.

Lawrence Krauss a défendu Epstein en 2011, disant au Daily Beast : « En tant que scientifique, je juge toujours les choses sur des preuves empiriques et il a toujours des femmes âgées de 19 à 23 ans autour de lui, mais je n’ai jamais rien vu d’autre, alors en tant que scientifique, ma présomption est que, quels que soient les problèmes, je le croirais plus que les autres. »

Selon Newsweek, les photos montrent aussi le physicien américain David Gross, le professeur Lisa Randall de Harvard et les lauréats du prix Nobel Gerard t’Hooft et Frank Wilczek ont déjà visité l’île.

T’Hooft a dit à Buzzfeed qu’il n’avait pas vu Epstein depuis 2006 alors que Wilczek a reconnu avoir assisté à des événements qu’Epstein a financés mais a prétendu ne pas être au courant des graves accusations portées contre lui « jusqu’à tout récemment ».

L’ancien président Bill Clinton a été aussi sur l’île à un moment donné, selon Virginia Roberts, l’une des femmes qui ont accusé Epstein de l’avoir agressée quand elle était mineure. Elle a dit qu’elle n’avait pas vu Clinton coucher avec qui que ce soit, contrairement au prince Andrew.

Jeffrey Epstein sur une photo de réservation à Palm Beach, Floride, le 27 juillet 2006. (Bureau de police de Palm Beach – Domaine public)

Je me souviens d’avoir demandé à Jeffrey : « Que fait Bill Clinton ici ? » et il a ri en disant : « Eh bien, il me doit une faveur », a affirmé Virginia Roberts. Clinton a nié être allé sur l’île, bien qu’il ait admis avoir été à bord de l’avion d’Epstein à plusieurs reprises.

Un certain nombre de jeunes filles se promèneraient régulièrement sur l’île.

« J’ai vu des filles que je croyais très jeunes, qui avaient l’air d’avoir 16 ou 17 ans, et ça m’a énervé parce que j’ai une fille et, bien qu’elle ait la vingtaine, je n’aimais pas l’idée que l’enfant d’une autre femme soit dans cette situation. Je ne me sentais pas à l’aise à ce sujet », a dit Cathy Alexander au Mail.

« On aurait dit qu’elles étaient sorties d’un catalogue de sous-vêtements. Elles se promenaient avec très peu de vêtements ou se promenaient au bord de la piscine sans rien porter. C’était comme ça la plupart du temps. Je m’inquiétais de leur âge. Certaines d’entre elles avaient l’air très jeunes et je ne pouvais m’empêcher de me demander si leur mère savait où elles étaient. »

RECOMMANDÉ