Trump envisage de désigner Antifa et le Ku Klux Klan comme « organisations terroristes »

Par Jack Phillips
26 septembre 2020
Mis à jour: 27 septembre 2020

Il est attendu que président américain Donald Trump annonce une mesure désignant le mouvement d’extrême gauche Antifa ainsi que le Ku Klux Klan (KKK) d’organisations terroristes, appelant à faire du lynchage un crime de haine de juridiction fédérale.

Vendredi, M. Trump a déclaré qu’il fournirait des détails sur son plan pour les Afro-Américains, notamment une promesse d’accès à environ 430 milliards € (500 milliards $) en capitaux dans les communautés afro-américaines.

Il s’agit probablement d’un effort de la part de M. Trump de continuer à essayer de détourner le soutien des électeurs afro-américains au candidat démocrate Joe Biden.

« Pendant des décennies, les politiciens démocrates comme Joe Biden ont pris les électeurs afro-américains pour acquis. Ils vous ont fait de grandes promesses avant chaque élection, puis dès qu’ils sont arrivés à Washington, ils vous ont abandonnés et trahis », a déclaré M. Trump lors d’un événement en Floride. « Les démocrates prendront toujours les électeurs afro-américains pour acquis jusqu’à ce qu’un grand nombre d’Afro-Américains votent républicain. »

Dans son discours, M. Trump a également annoncé vouloir faire du « Juneteenth », également connu sous le nom de jour de la Liberté, une journée fériée nationale, ou une célébration de l’émancipation de ceux qui ont vécu l’esclavage aux États-Unis, a rapporté Fox News.

Le président désignera également Antifa, décrit comme un mouvement anarcho-communiste, d’organisation terroriste, selon le reportage. Au début de l’été, au milieu des manifestations et des émeutes d’extrême gauche, M. Trump avait annoncé sur Twitter vouloir désigner le mouvement comme tel, bien que son administration n’eût pas encore pris de mesures en ce sens.

« Au lieu de défendre la sécurité publique pour ces communautés, les démocrates s’en prennent à notre police et donnent du pouvoir aux émeutiers de l’extrême gauche, aux pillards et aux anarchistes », a déclaré le président. « Au sein du Parti républicain, nous croyons à la protection de toutes les vies afro-américaines, y compris les enfants à naître. »

Un manifestant se moque de la police alors qu’elle disperse une foule d’environ 150 personnes autour de l’hôtel de ville de Portland, à Portland, dans l’État d’Oregon, le 25 août 2020. Les manifestations et les émeutes ont lieu chaque nuit dans la ville depuis le mois de mai. (Nathan Howard/Getty Images)

Il a ajouté : « Tout enfant, de toute race – né ou à naître – est fait à la Sainte image de Dieu. Les républicains croient que toute vie humaine est sacrée […] jamais dans l’histoire il n’y a eu de choix plus évident entre deux partis, deux visions, deux philosophies et deux programmes [complètement différents] pour l’avenir. »

Par ailleurs, selon une copie de son discours, M. Trump s’engagera à renforcer la sécurité dans les communautés afro-américaines.

La décision de M. Trump de désigner Antifa d’organisation terroriste a suivi la déclaration au Congrès du directeur du FBI, Christopher Wray, selon laquelle les individus ayant été impliqués dans les récentes manifestations violentes sont la cible d’importantes enquêtes du FBI.

« Nous avons observé que l’adhésion à Antifa se fait par le regroupement et le travail collaboratif de ce que je qualifierais de petits groupes et de noyaux », a déclaré M. Wray. Ce dernier a ajouté que le bureau mène de multiples enquêtes « sur certains extrémistes anarchistes violents, dont certains opèrent par l’intermédiaire de ces noyaux ».

Précédant cela, le procureur général William Barr a déclaré en août qu’Antifa est un « groupe révolutionnaire » déterminé à établir le communisme ou le socialisme aux États-Unis.

« Il s’agit d’un groupe révolutionnaire qui s’intéresse à une certaine forme de socialisme, de communisme. Ce sont essentiellement des bolcheviks. Leurs tactiques sont fascistes », a déclaré M. Barr dans une interview accordée à Fox News le 9 août.

Kyle Shideler, directeur et analyste principal pour la sécurité intérieure et le contre-terrorisme au Center for Security Policy, a déclaré à Epoch Times que M. Barr et d’autres responsables fédéraux doivent « traiter le groupe comme la force subversive et insurrectionnelle qu’il représente ».

« La distribution et la structure non hiérarchique du réseau d’Antifa nécessite d’obtenir de meilleurs renseignements pour le contrer », a-t-il dit, relevant que le gouvernement fédéral a une responsabilité particulière pour faire face à cette menace.

FOCUS SUR LA CHINE – La police collecte des échantillons de sang sans s’expliquer

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ