Trump évincé des réseaux sociaux: le Premier ministre polonais dénonce le « politiquement correct »

Par Epoch Times avec AFP
12 janvier 2021
Mis à jour: 13 janvier 2021

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a dénoncé mardi le « politiquement correct » des plateformes numériques qui ont banni le président sortant américain Donald Trump de leurs réseaux sociaux, et assuré que la Pologne se battrait pour une législation européenne protégeant la liberté d’expression sur ces réseaux.

Mateusz Morawiecki, dont le gouvernement a affiché sa proximité avec le président américain sortant, a affirmé que le passé communiste de la Pologne était la raison pour laquelle « nous considérons toutes les tentatives de restreindre la liberté avec autant d’anxiété ».

Dans un post sur Facebook, M. Morawiecki a estimé que l’objectif des plateformes numériques était « d’assurer le politiquement correct de la manière qui leur convient et de combattre ceux qui s’opposent à elles ».

Liberté d’expression menacée

« Nous avons affaire de plus en plus à des pratiques qui appartiennent au passé. La censure de la liberté d’expression, domaine du totalitarisme et des régimes autoritaires, revient aujourd’hui … pour combattre ceux qui pensent différemment », a affirmé le Premier ministre polonais, du parti populiste de droite Loi et Justice (PiS), au pouvoir en Pologne.

« Les algorithmes et les propriétaires des géants du numérique ne peuvent pas décider quels points de vue sont justes et lesquels ne le sont pas », a ajouté le chef du gouvernement, assurant que la Pologne soutiendrait une législation « appropriée » pour défendre la liberté d’expression en ligne au sein de l’Union européenne.

La chancelière allemande Angela Merkel a jugé « problématique » cette éviction du président américain sortant des principales plateformes numérique qui a provoqué une certaine stupéfaction en Europe.

Focus sur la Chine – Le vaccin chinois a 73 effets secondaires

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ