Trump menace de frapper la République islamique d’Iran « plus fort qu’ils n’ont jamais été frappés auparavant » s’ils attaquent encore

Par Epoch Times avec AFP
5 janvier 2020 Mis à jour: 5 janvier 2020

Les États-Unis ont sélectionné 52 sites en Iran et les frapperont « très rapidement et très durement » si la République islamique attaque du personnel ou des sites américains, a averti samedi le président Donald Trump.

Certains de ces sites iraniens « sont de très haut niveau et très importants pour l’Iran et pour la culture iranienne », a souligné M. Trump sur Twitter.

Si l’Iran se livre à des représailles anti-américaines comme il a menacé de le faire, « ces objectifs et l’Iran lui-même seront frappés très rapidement et très durement », a prévenu Trump. « Les Etats-Unis ne veulent plus de menaces! »

L’Iran a promis de venger la mort du puissant général iranien Qassem Soleimani, tué vendredi par une frappe aérienne américaine à Bagdad.

« S’ils attaquent encore, ce que je leur conseille fortement de ne pas faire, nous les frapperons plus fort qu’ils n’ont jamais été frappés auparavant! » – Trump

M. Trump a souligné que le chiffre de 52 sites iraniens correspondait de manière symbolique au nombre des Américains qui avaient été retenus en otages pendant plus d’un an à partir de la fin de 1979 à l’ambassade des États-Unis à Téhéran.

Le président américain a réitéré peu après dans deux nouveaux tweets sa menace à l’adresse des dirigeants iraniens.

« S’ils attaquent encore, ce que je leur conseille fortement de ne pas faire, nous les frapperons plus fort qu’ils n’ont jamais été frappés auparavant! », a écrit M. Trump.

En cas d’attaque iranienne contre leurs intérêts, les forces américaines « utiliseront leur bel équipement tout neuf », et cela « sans hésitation », a insisté le président.

RECOMMANDÉ