Trump est nominé pour le prix Nobel de la paix pour l’accord Kosovo-Serbie

Par Zachary Stieber
11 septembre 2020
Mis à jour: 11 septembre 2020

Le président Donald Trump a été nominé vendredi pour le prix Nobel de la paix, la deuxième nomination de ce type cette semaine.

Magnus Jacobsson, un membre de l’assemblée législative nationale suédoise, a déclaré avoir soumis la nomination pour l’administration Trump pour les gouvernements du Kosovo et de la Serbie, « pour leur travail commun en faveur de la paix et du développement économique, par le biais de l’accord de coopération signé à la Maison-Blanche ».

« Le commerce et les communications sont des éléments importants pour la paix », a-t-il ajouté dans une déclaration.

M. Jacobsson est membre des démocrates-chrétiens.

Interrogé sur le contenu de l’accord par les médias sociaux, M. Jacobsson a déclaré qu’il était « incroyablement bon » de voir les parties s’asseoir et signer un accord après 20 ans de conflit ouvert.

« Pour ma part, j’espère que ce sera le début d’un processus qui pourra aboutir à un accord de paix et à une reconnaissance mutuelle », a-t-il ajouté.

M. Trump a supervisé l’accord historique conclu à Washington la semaine dernière. L’accord portait sur la normalisation des relations économiques entre la Serbie et le Kosovo.

Les deux pays étaient engagés dans un conflit permanent qui a vu le Kosovo déclarer son indépendance de la Serbie en 2008.

Le conseiller du président pour la Serbie-Kosovo, Richard Grenell, a déclaré aux journalistes que l’accord n’aurait pas été possible sans la perspective « extérieure » de M. Trump.

Le président Donald Trump s’adresse à la foule lors d’un rassemblement à Winston Salem, Caroline du Nord, le 8 septembre 2020. (Sean Rayford/Getty Images)

« Tous les gens de l’intérieur à Washington ont dit : ‘Vous ne parlez pas de reconnaissance, vous ne parlez pas de ce mot symbolique.’ Et ce que nous avons essayé de faire, c’est d’ignorer cela et, d’un point de vue extérieur, d’y aller et de chercher en profondeur », a-t-il déclaré.

La reconnaissance mutuelle ne faisait pas partie de l’accord.

Un législateur norvégien, Christian Tybring-Gjedde, a nominé Trump pour le prix Nobel de la paix en début de semaine.

M. Tybring-Gjedde a déclaré que le rôle de Trump dans un autre accord historique, entre Israël et les Émirats arabes unis, avait motivé sa candidature.

« Comme on s’attend à ce que d’autres pays du Moyen-Orient suivent les traces des Émirats arabes unis, cet accord pourrait changer la donne et faire du Moyen-Orient une région de coopération et de prospérité », a-t-il écrit dans la lettre adressée au Comité Nobel norvégien.

Un porte-parole du comité a déclaré par email à Epoch Times qu’il ne pouvait pas commenter la nomination annoncée, invoquant une clause de confidentialité.

Les candidatures pour le prix 2020 ont été clôturées en janvier. Le prix 2021 sera annoncé en octobre prochain.

FOCUS SUR LA CHINE – Des poissons morts sur 4 km de plage en Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ