Trump, sur la théorie critique de la race dans les écoles : « Un programme de suicide national »

Par GQ Pan
19 juin 2021
Mis à jour: 19 juin 2021

L’ancien président américain Donald Trump est intervenu dans le débat national sur l’enseignement de la théorie critique de la race dans les écoles, exhortant les législateurs et les parents à travers la nation américaine à agir contre ce qu’il a appelé un endoctrinement « toxique » et « anti-américain ».

« Dans les salles de classe à travers la nation, les élèves sont soumis à un nouveau programme d’études conçu pour leur laver le cerveau avec le dogme ridicule de gauche connu sous le nom de ‘théorie critique de la race' », a écrit Trump dans une tribune publiée vendredi sur RealClearPolitics. « Le point essentiel à propos de cette doctrine tordue est qu’elle est complètement antithétique à tout ce que des Américains normaux de toutes les couleurs souhaiteraient enseigner à leurs enfants. »

La théorie critique de la race est ancrée dans la théorie marxiste de la lutte des classes, mais avec un accent particulier sur la race. Les partisans de la théorie critique de la race (TCR) voient le racisme dans tous les aspects de la vie publique et privée américaine, et cherchent à démanteler les institutions américaines – comme la Constitution et le système juridique – qu’ils considèrent comme intrinsèquement et irrémédiablement racistes.

L’effort de promotion de la TCR dans l’enseignement de la maternelle à la 12e année a attiré l’attention nationale en avril lorsque le ministère de l’Éducation a proposé une règle visant à financer en priorité les programmes d’histoire et d’éducation civique des États-Unis qui intègrent les travaux du théoricien critique de la race Ibram X. Kendi et le projet 1619 du New York Times, qui s’articule autour de l’idée que l’Amérique aurait été fondée en tant que nation raciste et qu’elle le serait toujours aujourd’hui.

« Au lieu d’aider les jeunes à découvrir que l’Amérique est la nation la plus grande, la plus tolérante et la plus généreuse de l’histoire, ce projet leur enseigne que l’Amérique est systématiquement mauvaise et que le cœur de notre peuple est plein de haine et de malice », a écrit Trump. « Enseigner ne serait-ce qu’à un seul enfant ces messages de division frôlerait l’abus psychologique. »

« Endoctriner des générations d’enfants avec ces idées extrêmes n’est pas seulement immoral – c’est un programme de suicide national », a poursuivi Trump, critiquant l’administration Biden pour avoir défait les mesures prises par son administration pour lutter contre la prévalence de la TCR.

Dès son premier jour à la Maison-Blanche, le président Joe Biden a dissous la commission consultative 1776 de l’administration Trump et jeté ses premier et dernier rapports. Une interdiction d’utiliser du matériel de formation basé sur des « idéologies sexistes et raciales divisives et nuisibles » dans les agences fédérales et les entrepreneurs fédéraux a également été levée lors de l’investiture de Biden.

Dans un appel à l’action, M. Trump a exhorté chaque « parent concerné en Amérique » à demander à son État d’interdire l’utilisation de l’argent des contribuables dans les districts scolaires ou sur les lieux de travail qui enseignent la TCR. Il a également suggéré que chaque État crée sa propre commission 1776 afin d’examiner le programme des écoles publiques et de s’assurer que les élèves reçoivent une « éducation patriotique et pro-américaine », et de mettre en place leurs propres versions du programme et organisme sans but lucratif Teach for America pour obtenir des éducateurs « passionnés et patriotes ».

Lorsque les élèves retourneront en classe, a déclaré M. Trump, les États devront adopter des lois exigeant que tous les plans de cours soient mis à la disposition des parents. « Chaque polycopié, article et lecture devrait être affiché sur un portail en ligne qui permettra aux parents de voir ce que l’on enseigne à leurs enfants », a-t-il écrit.

« Une nation est seulement aussi forte que son esprit », a écrit Trump. « Pour nos enfants, nous devons agir avant qu’il ne soit trop tard. »

Les commentaires de Trump interviennent alors que les efforts visant à intégrer des éléments de la TCR dans les salles de classe américaines se heurtent à une intense résistance. Les États qui ont interdit ou restreint l’enseignement de la TCR dans les écoles publiques comprennent la Floride, la Caroline du Nord, l’Oklahoma et le Texas, tandis que plus d’une douzaine d’États envisagent ou ont partiellement imposé des restrictions similaires.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ