Turquie : un facteur a sauvé un cygne il y a 37 ans, ils sont restés meilleurs amis

Par Léonard Plantain
12 février 2021
Mis à jour: 12 février 2021

Il y a 37 ans, Recep Mirzan, un facteur turc originaire de la ville d’Edirne, près de la frontière grecque, a trouvé et soigné un cygne chanteur blessé à une aile. Depuis, leur amitié continue.

Trente-sept ans, c’est le temps qui s’est écoulé depuis que Recep a rencontré Garip, le nom donné au cygne femelle qu’il a secouru. Par la suite, Garip l’a accompagné dans toutes ses tâches à la ferme, sans doute une façon pour l’animal de lui témoigner de sa reconnaissance éternelle, relate CNews.

Tout a commencé en 1984, lorsque Recep et un groupe d’amis roulaient à travers les champs et avaient emprunté un raccourci. Au détour d’un chemin, la petite bande aperçoit un cygne immobilisé dans un pré vide, l’aile blessée.

Instinctivement, Recep a pris en charge l’animal pour le protéger des prédateurs, pour ensuite l’emmener chez lui et le soigner.

Aujourd’hui, Recep est âgé de 63 ans et coule une retraite paisible. Quant à Garip, elle n’est jamais très loin de lui, comme en témoignent les photos relayées par plusieurs médias internationaux :

« Nous nous sommes habitués l’un à l’autre. On peut dire que nous sommes inséparables », a déclaré Recep. Pour lui, qui est veuf et sans enfants, Garip est l’une de ses plus proches amies.

D’après l’organisation spécialisée Swan Sanctuary, à l’état sauvage, les cygnes vivent en moyenne 12 ans. Dans les environnements protégés, leur espérance de vie peut aller jusqu’à 30 ans. Et avec beaucoup d’amour et de soin, ils peuvent visiblement vivre encore plus longtemps.

En turc, « Garip » signifie « étrange, bizarre (qui n’est pas habituel) » mais aussi « malchanceux », mais pour eux, cette rencontre a finalement était plus que chanceuse.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ