Twitter indique que 300.000 tweets sur les élections américaines ont été qualifiés de « potentiellement trompeurs »

Par Katabella Roberts
16 novembre 2020
Mis à jour: 16 novembre 2020

Le 12 novembre, Twitter a déclaré qu’il avait étiqueté environ 300 000 tweets comme contenant du contenu « contesté et potentiellement trompeur » pendant une période de deux semaines couvrant l’élection.

Dans un article publié jeudi sur son blogue et intitulé « Mise à jour sur notre travail autour des élections américaines de 2020 », l’entreprise a déclaré qu’elle continue de voir des niveaux records de conversations liées aux élections sur Twitter et a voulu faire le point sur son travail en cours pour appliquer activement ses règles afin de « protéger l’intégrité de cette conversation publique ».

Le site indique qu’il a étiqueté quelque 300 000 tweets dans le cadre de sa politique d’intégrité civique. Cela représente environ 0,2 % du nombre total de tweets liés aux élections envoyées pendant cette période de deux semaines.

Parmi ces tweets, 456 étaient également couverts par un message d’avertissement et avaient des caractéristiques d’engagement limitées, ce qui signifie que les tweets pouvaient être cités, mais pas retweetés, ni aimés, ni recevoir de réponse.

Environ 74 % des utilisateurs qui ont vu les tweets signalés les ont vus après l’application de l’étiquette ou du message d’avertissement, a déclaré Twitter. L’analyse s’est concentrée sur les tweets concernant les élections américaines du 27 octobre au 11 novembre.

« Ces mesures d’application font toujours partie de notre stratégie continue visant à ajouter du contexte et à limiter la diffusion d’informations trompeuses sur les processus électoraux dans le monde entier sur Twitter », ont écrit Vijaya Gadde et Kayvon Beykpour, qui dirigent respectivement les équipes juridiques et de produits de Twitter.

« Nous voulons également être très clairs sur le fait que nous ne considérons pas notre travail comme terminé – notre travail ici se poursuit et nos équipes apprennent et améliorent la façon dont nous relevons ces défis » ont-ils poursuivi, ajoutant : « Nous partagerons un rapport complet sur les élections au début de l’année prochaine. »

Au cours des dernières semaines, Twitter a émis un certain nombre d’avertissements sur le compte de Donald Trump concernant ses accusations de fraude électorale lors de l’élection présidentielle. Selon le New York Times, un peu plus d’un tiers des tweets de Trump entre le 3 et le 6 novembre ont reçu un tel avertissement.

Trump et un certain nombre d’autres républicains ont déclaré que les efforts de vérification des faits sur Twitter suppriment les voix conservatrices.

Toujours dans le blogue, Twitter a annoncé qu’il maintiendrait certains des changements liés aux élections dans un avenir prévisible, notamment en incitant les utilisateurs à ajouter le contexte aux tweets avant de les retweeter afin d’éviter la diffusion de fausses informations.

Twitter a déclaré avoir observé une diminution de 23 % des retweets et une augmentation de 26 % des tweets en citation depuis ce changement, mais sur une base nette, le nombre total de retweets et de tweets en citation combinés a diminué de 20 %.

« En bref, ce changement a ralenti la diffusion d’informations trompeuses grâce à une réduction globale du nombre de partages sur la plate-forme. Nous prenons plus de temps pour étudier et comprendre pleinement l’impact de ce changement et nous le laissons en place pour l’instant », ont-ils ajouté.

Le site de médias sociaux recommencera à recommander des tweets de personnes que les utilisateurs ne suivent pas et mettra fin à l’exigence selon laquelle les tendances doivent avoir des explications avant de pouvoir atterrir dans le volet de suggestions intitulé « Pour vous ».

RECOMMANDÉ