Un ancien danseur de l’Opéra de Paris: «Inégalable! Je n’ai jamais vu une danse aussi spectaculaire, si juste»

22 avril 2015 Mis à jour: 17 octobre 2015

PARIS – La compagnie Shen Yun Performing Arts était de retour à Paris pour la neuvième année consécutive du 10 au 12 avril. Comme chaque année la compagnie a présenté une programmation entièrement nouvelle.

Jean-Jacques Béchade, ancien danseur de l’Opéra de Paris, a assisté au spectacle le samedi 11 avril en soirée au Palais des Congrès de Paris.

Jean-Jacques Béchade a connu les meilleurs chorégraphes et danseurs français et internationaux, entre autres Roland Petit et Rudolf Noureev. Lauréat du prix René Blum en tant que meilleur danseur, il a exprimé son émerveillement devant la compagnie Shen Yun: «Je suis extrêmement charmé, enthousiasmé… je sors du spectacle et je suis complètement enthousiasmé! La beauté et l’harmonie de ce spectacle sont inégalables. Je n’ai jamais vu quelque chose d’aussi beau.»

La compagnie Shen Yun est la plus grande compagnie de danse classique chinoise en dehors de Chine. Elle puise son inspiration dans les livres chinois anciens, les gravures anciennes, les différentes ethnies et les légendes taoïstes et bouddhistes qui prônent l’harmonie et la vertu. Ces sources d’inspiration, ancrées dans une culture semi-divine, lui confèrent ce mélange de couleurs chatoyantes, de beauté inégale et d’harmonie.

Des danseurs à la fois  virtuoses et modestes

En tant qu’ancien danseur, Jean-Jacques Béchade s’est exprimé: «Je n’ai jamais vu une scène aussi spectaculaire et à la fois ce qu’on ne retrouve pas chez nous, la modestie. Chacun danse avec modestie, avec humilité. J’ai beaucoup aimé l’expression qui ne cherche pas à faire compétition, comme chez nous, le m’as-tu vu. Alors pour moi, c’est vraiment nouveau, je n’ai jamais vu une danse aussi spectaculaire, si juste et qui arrive à donner ce qu’il faut sans faire de l’orgueil, c’est cela qui m’a le plus touché.»

Selon les producteurs de la compagnie, la danse classique chinoise a ses propres méthodes d’apprentissage pour acquérir les compétences fondamentales. Elle exige un entraînement strict pour les expressions physiques et les postures spécifiques ainsi que ses combinaisons de sauts et de pirouettes. On y trouve également toute la richesse des traditions culturelles de la Chine. D’où la profondeur expressive des danseurs.

La culture authentique de la Chine ancestrale

Grâce à Shen Yun, l’ancien danseur de l’Opéra a pu découvrir la culture authentique de la Chine, détruite depuis la Révolution culturelle.

«Cela me fait quelque chose parce que je n’aime pas la Chine moderne qui me fait peur. Je n’aime pas ce qu’ils ont fait aux Tibétains, ce qu’ils font aux gens du Falun Dafa [ndlr. un mouvement spirituel persécuté en Chine depuis 1999 pour sa croyance en vérité-bonté-tolérance] – et je les hais mais je trouve qu’il y a quelque chose en Chine, il n’y a pas que du mauvais. Je trouve que c’est très important. »

«Dans le cœur, il y a l’humilité et en même temps la grâce. La beauté, je pense que ces gens là sont des gens très évolués, et cela m’a touché. Tout était très beau, les costumes, il y a quelque chose de mystérieux dans l’harmonie de ce spectacle et je ne sais pas pourquoi.»

En effet, les danseurs de Shen Yun partagent tous le souhait de faire revivre 5000 ans de culture chinoise authentique et avant tout de présenter au monde la richesse de cette culture et ses valeurs ancestrale telles que la compassion, la loyauté, la bonté et le courage.

«Je suis moi-même danseur et je n’ai jamais atteint ce stade de naturel tout en étant quand même performant. Bravo, c’est magnifique, j’adore!», conclut-il.

D’après un reportage de NTDTV.

Quatre compagnies de Shen Yun Performing Arts sont en tournée dans le monde entier. Pour en savoir plus: ShenYunPerformingArts.org.

Epoch Times considère Shen Yun Performing Arts comme l’événement culturel majeur de notre époque. Nous sommes honorés d’avoir couvert les réactions des spectateurs de Shen Yun depuis sa création en 2006.

RECOMMANDÉ