Un animal en voie de disparition tombe du ciel, une femme le trouve dans la cour de sa maison

Par Isabel Valencia-La Gran Epoca
6 novembre 2019 Mis à jour: 6 novembre 2019

Une femme australienne a fait une rencontre au plus près avec un animal en voie de disparition. C’est un dingo exotique qui a été jeté dans la cour de sa maison par un aigle.

Mme Bright Victoria a été surprise quand elle a trouvé un chiot en pleurs dans le jardin de sa maison. Au début, elle pensait que c’était un chien. « Je ne peux pas dire s’il s’agit d’un renard ou d’un chien », a déclaré la femme lorsqu’elle a publié les photos en août, selon le groupe de médias et quotidien argentin El Clarín.

Le chiot « chien » a suscité l’intérêt de nombreux habitants de Wandiligong, une ville de seulement 300 habitants, lesquels souhaitaient participer aux soins de l’adorable créature.

Sur un forum en ligne, la femme a raconté la découverte de l’animal surnommé Wandi et a décidé que le mieux était de l’emmener dans un centre vétérinaire. Là, ils ont fait un test ADN et examiné une blessure qu’il avait au dos. « C’était un chiot quand ils nous l’ont apporté, il aurait entre huit et dix semaines », a expliqué le Dr Bec Day dans des déclarations à ABC News. « Il avait une marque sur le dos correspondant aux griffes d’un l’aigle », ajoute-t-elle.

Voir cette publication sur Instagram

This was me as just a little cub!!

Une publication partagée par Wandi Dingo (@wandi_dingo) le

Suspectant qu’il était un chiot dingo, il a été emmené dans le sanctuaire de la fondation australienne de Dingo. Ce vendredi 1er novembre, ils ont confirmé sur son compte Instagram qu’il s’agissait en fait d’un chiot dingo, mais ce n’est pas un dingo ordinaire, puisqu’il s’agit d’un « dingo 100 % pur-sang des Highlands de Victoria« .

La directrice de la Fondation Lyn Watson a expliqué dans des déclarations à ABC News que ces types de dingos, également appelés races alpines, « sont sur le point de disparaître« .

La directrice a également annoncé que Wandi ferait partie de son programme de sélection de dingos, afin de pouvoir fournir de nouveaux gènes qui augmentent la diversité de la population du sanctuaire, selon El Clarín.

La fondation affirme que les traces de griffes dans le du dos de l’animal indiquent qu’il a été attrapé par un aigle. Il est ensuite tombé et a dû marcher jusqu’à la cour de la dame jusqu’à ce qu’il soit retrouvé.

L’équipe qui en prend soin tient un registre de toutes ses avancées et affirme qu’il est en très bonne santé. « Il s’est très bien adapté. Bien qu’il soit sauvage et le sera toujours, il est heureux ici et aime les gens qui s’occupent de lui. Nous sommes très heureux de l’avoir, non seulement pour observer son évolution, mais aussi pour son comportement avec les autres animaux de la réserve », ont-ils déclaré à ABC News.

On sait qu’en Australie, il existe 3 types de dingos : les dingos alpins, tels que Wandi ; ceux de l’intérieur, qui vivent dans le désert ; et ceux de Kimberley et de Plibara, qui vivent dans les régions tropicales. « Les dingos alpins sont les plus menacés, car ils partagent leur habitat avec la plupart des Australiens », explique Mme Watson, l’une des vétérinaires qui s’occupe de Wandi.

Cependant, pour Lyn Watson, le type de dingo comme Wandi, est celui qui suscite le plus de préoccupations. « Ce type, le dingo alpin, partage malheureusement les zones de la côte Est […] où vivent 80 % de la population australienne. » Ainsi, selon Mme Watson, « non seulement l’habitat du dingo alpin est réduit à néant, mais la persécution de cet animal, parce qu’il ressemble malheureusement à un chien, a amené ce beau dingo alpin à être menacé de disparaître. »

La bonne nouvelle est que la fondation fait de gros efforts pour que cela ne se produise pas et que le dingo alpin puisse être préservé pendant de nombreuses décennies encore.

RECOMMANDÉ