Un astronome amateur installe un appareil photo dans son jardin et prend d’étonnantes photos de l’espace à 1350 années-lumière

Par SWNS
15 avril 2021
Mis à jour: 15 avril 2021

Depuis son jardin, un astronome amateur a pris des photos incroyables de l’espace à 1350 années-lumière.

Russell Atkin, âgé de 52 ans, s’est intéressé à l’astronomie il y a huit ans mais, cette année, il a été contraint d’observer les étoiles plus près de chez lui.

Il a voyagé dans le monde entier pour tenter d’obtenir des vues non polluées par la lumière, mais ses meilleures photos ont été prises récemment de son jardin à Sheffield, dans le Yorkshire du Sud, en Angleterre.

Les photos montrent l’étonnant amas d’étoiles des Pléiades et la célèbre nébuleuse d’Orion ainsi que la galaxie d’Andromède, la grande galaxie la plus proche de la Voie lactée.

Une photo de la galaxie d’Andromède, prise de son jardin, par le photographe amateur Russell Atkin, âgé de 52 ans. (SWNS)

Ses clichés capturent la lumière émise par les étoiles avant que Jeanne d’Arc ou les Vikings ne découvrent le Groenland.

Russell Atkin a dit : « Je pense que beaucoup de gens ne réalisent pas qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un observatoire sophistiqué au sommet d’une montagne, on peut voir tellement de choses incroyables depuis son propre jardin. »

« Certaines personnes m’accusent de mentir parce qu’il est impossible que j’aie pu les prendre, mais je l’ai fait, et c’est un compliment plus qu’autre chose ! »

« Je suis très fier d’avoir photographié des vues aussi incroyables depuis mon propre jardin. »

Jupiter et sa lune Europe photographiés par Russell Atkin (SWNS)

« L’astronomie m’a toujours fasciné et, au cours des huit dernières années, je suis passé de lire des livres à la prise de photos. »

« Lorsque l’obturateur de l’appareil photo se ferme et que je peux voir la photo que je viens de prendre, c’est la chose la plus incroyable, parfois, je suis bouche bée devant ces images. »

« Quand les gens voient mes photos, ils n’arrivent pas à croire que je les ai prises dans mon propre jardin à Sheffield. C’est incroyable ce qu’on peut voir avec un bon télescope. »

Les nébuleuses de la Tête de cheval et de la Flamme (SWNS)

M. Atkin a dit qu’il était fasciné par les étoiles et les planètes depuis son enfance et qu’il avait photographié une série de vues incroyables à l’aide de ses télescopes de haute technologie.

L’analyste commercial à la retraite, qui vit avec sa femme Judith Atkin, âgée de 60 ans, a commencé l’astrologie amateur en 2013.

Il a rejoint la société d’astronomie de sa région et a commencé à en apprendre davantage sur l’univers et à se former aux procédés techniques de la photographie spatiale.

Sa technique consiste à superposer jusqu’à 30 images à longue exposition les unes sur les autres, pour créer ses photographies saisissantes.

Un support à chenilles maintient les étoiles et les galaxies au centre du cadre en déplaçant l’appareil photo dans le sens contraire de la rotation de la Terre.

La nébuleuse de l’Haltère (SWNS)
La nébuleuse de l’Amérique du Nord (SWNS)
La Lune (SWNS)

Il doit s’asseoir dans son jardin, dans l’obscurité, dans un manteau chauffant et avec une boisson chaude pendant des heures, mais il dit que le résultat final en vaut la peine.

Les images montrent Jupiter et l’amas d’étoiles des Pléiades, ainsi que la photo dont Russell est le plus fier : la célèbre nébuleuse d’Orion.

Il explique : « Je pense que l’immensité de l’espace donne à certaines personnes le sentiment d’être insignifiantes, mais j’ai une philosophie complètement différente : lorsque je regarde le ciel, je me demande ce qu’il y a d’autre là-bas. »

« Nous ne saurons probablement jamais exactement ce qu’il y a là-bas, mais c’est pour cela que j’aime ça. »

Russell Atkin (SWNS)
L’amas d’étoiles des Pléiades (SWNS)
La nébuleuse d’Orion (SWNS)
La galaxie du Tourbillon, également connue sous le nom de Messier 51a, M51a et NGC 5194 (SWNS)
La constellation d’Orion (SWNS)
Messier 13 ou M13, également désignée NGC 6205, et parfois appelée le Grand Amas d’Hercule ou amas globulaire M13 (SWNS)

Les galaxies Spirale M81 et du Cigare (SWNS)
Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ