Un autiste non verbal et solitaire pose sa toute première question à sa mère – et c’est à briser le cœur!

Par Louise Bevan
23 novembre 2019 Mis à jour: 23 novembre 2019

L’enfant unique de Kerry et de Robert Bloch s’appelle David, et il est âgé de 21 ans. Il ne parlait que lorsqu’on le lui demandait et a été diagnostiqué avec un trouble du spectre de l’autisme à l’âge de 4 ans. Le 30 octobre 2019, David s’est tourné vers sa mère et a formulé sa toute première question, une question qui lui a brisé le cœur.

Kerry, de Neptune Beach, en Floride, s’est rendue sur Twitter pour partager ce moment extraordinaire. Ce qui s’est passé ensuite a réchauffé le cœur des internautes du monde entier après sa publication en ligne. Des milliers de personnes se sont rendues sur le site du média social pour réconforter David et lui assurer qu’il pouvait les considérer comme ses amis.

Le tweet devenu viral se lisait :

« Mon fils autiste de 21 ans n’a aucune aptitude à la communication. Aujourd’hui, il m’a posé sa toute première question. C’était : ‘Est-ce que quelqu’un m’aimerait ?’ »

« J’étais sidéré », a déclaré plus tard Kerry à la BBC. « C’est la première question qu’il m’a jamais posée. J’ai quitté la pièce parce que je devais pleurer. Je ne voulais pas que David pense que j’étais contrariée. »

La mère de David a partagé la question sincère à côté d’une photo de son fils de 21 ans souriant, puis a mis son téléphone de côté. « Je ne suis pas très à l’aise en informatique ou sur Internet », a admis Kerry. « Mon téléphone n’arrêtait pas de faire des ‘ding ding ding ding’. J’ai vérifié et il y avait des centaines de notifications qui s’affichaient. »

 

Les gens ont répondu en masse. Beaucoup étaient eux-mêmes membres de famille d’enfants autistes et offraient leur soutien.

« Mon petit-fils est âgé de 7 ans, il est autiste lui aussi », peut-on lire dans une réponse. « Cette année, il a commencé à parler un peu. Il m’a dit qu’il m’aimait. Mon cœur s’est emballé. Aujourd’hui, j’ai le cœur qui bat pour toi. S’il vous plaît, dites à votre fils que je l’aimerais vraiment. »

Parmi les réponses figurait un message personnalisé très spécial des Jaguars de Jacksonville, l’équipe de football préférée de David. « Vous avez toute une équipe qui vous aime bien et qui vous admire David », peut-on lire sur le tweet, à côté d’une compilation vidéo contenant les messages des joueurs clés de l’équipe.

Le 6 novembre, David a même reçu la visite de l’ancienne vedette de football Brad Nortman et de son épouse, Lexi, qui ont offert des cadeaux à cet admirateur qui ne s’était attendu à rien. « Deux des personnes les plus gentilles et les plus merveilleuses que nous ayons jamais rencontrées », a twitté Kerry plus tard. « David adore son équipement des Jaguars ! Merci, et que Dieu vous bénisse de vous soucier de notre fils. »

Lorsqu’il était enfant, David a développé un trouble d’immunodéficience et a suivi des cours à domicile. Il a passé la grande majorité de son temps séparé de ses pairs en raison d’une immunité compromise. « Il veut vraiment avoir des amis », a expliqué Kerry. « Je sais qu’il est seul et qu’il veut des amis. »

S’adressant à Fox News après que son tweet est devenu viral, le tweet a plus de 75 000 j’aimes à ce jour – Kerry a expliqué : « La grand-mère [de David] a vécu avec nous pendant cinq ans après son accident vasculaire cérébral. Elle est décédée il y a un peu plus d’un an, alors maintenant, il n’y a plus que nous trois. »

« Nous sommes assez isolés ici, poursuit Kerry, et nous avons prié continuellement pour que David trouve des amis. Dire que David et moi sommes submergés par la réponse à ce simple tweet, c’est le moins qu’on puisse dire. »

Kerry a assuré à la nouvelle base d’admirateurs de la famille qu’elle lisait chaque réponse en ligne à son fils. « Ça prendra du temps, dit-elle, mais sachez que vous nous avez tous comblés. »

Le lendemain du partage de la question déchirante de David en ligne, par sa mère, le monde a eu la chance de voir à quel point la situation avait changé. Kerry a affiché une photo de son fils souriant largement, brandissant une pancarte manuscrite sur laquelle on pouvait lire : « Merci à mes amis de m’aimer. »

Alors que les réponses au tweet original de Kerry continuent d’affluer à toute vitesse, Kerry a dit qu’elle et son fils souhaitent toujours remercier chacun individuellement. « David ne veut jamais laisser personne de côté », dit-elle. « Mais ça pourrait prendre du temps ! »

S’adressant au New York Post, Kerry a expliqué que l’effusion d’amour du grand public a changé le regard de son fils sur la vie. « Il est venu me voir hier soir avant d’aller se coucher et m’a dit : ‘Fais confiance aux gens’ », a partagé Kerry.

La toute première question de David n’a pas seulement restauré sa foi en l’humanité, elle a aussi répondu à la question de ce jeune homme solitaire de 21 ans au-delà de toute attente.

Photos : Avec l’aimable autorisation de Kerry Bloch

RECOMMANDÉ