Un avertissement de «tsunami volcanique» après l’éruption d’un volcan aux Philippines

Par Jack Phillips
13 janvier 2020 Mis à jour: 14 janvier 2020

Le volcan Taal, aux Philippines, est entré en éruption dimanche et a provoqué des alertes indiquant un dit « tsunami volcanique », de nombreux villageois ont été évacués des environs, selon les responsables.

Un tsunami volcanique pourrait se produire dans les lacs de la caldeira comme le lac Taal lorsque l’eau est déplacée en raison de la montée du magma, a déclaré l’Institut philippin de volcanologie et de sismologie.

« L’activité éruptive dans le cratère principal du volcan Taal s’est intensifiée alors que l’éruption continue a généré une colonne de téphra haute de 10-15 kilomètres chargée de vapeur avec de fréquents éclairs volcaniques, qui ont fait pleuvoir des cendres humides sur le nord jusqu’à Quezon City », a déclaré l’agence en alerte. Le volcan est situé à environ 64 kilomètres de la capitale, Manille.

L’agence a dit que les résidents de l’île du volcan Taal devaient être évacués. Environ 6 000 personnes vivraient sur l’île.

« Il est conseillé aux régions situées au nord du volcan Taal de se prémunir contre les effets d’une chute de cendres importante et prolongée. Les autorités de l’aviation civile doivent conseiller aux avions d’éviter l’espace aérien autour du volcan Taal car les cendres et les fragments balistiques de la colonne d’éruption constituent un danger pour les avions », a écrit l’agence.

L’Institut de volcanologie et de sismologie a relevé son niveau d’alerte pour le volcan Taal à un quatre sur cinq. Un fonctionnaire a déclaré à l’Associated Press qu’une « éruption dangereuse » pourrait se produire à nouveau dans les jours à venir.

Des dizaines de milliers d’habitants ont été évacués des régions avoisinantes, a également rapporté l’agence de presse AP.

« Nous avons demandé aux habitants des zones à haut risque, y compris l’île volcanique, d’évacuer maintenant avant une éventuelle éruption dangereuse », a déclaré à l’agence de presse Renato Solidum, le chef de l’institut de volcanologie.

Manille a également été touchée par l’éruption alors que des cendres ont recouvert les pistes de l’aéroport international de la ville dimanche, ce qui a incité les autorités à suspendre les vols en raison de ces cendres, a déclaré l’Autorité de l’aviation civile des Philippines.

Le Taal, qui est l’un des plus petits volcans sur terre, fait partie des quelques dizaines de volcans actifs du pays. L’ensemble des Philippines est situé le long du « cercle de feu », une région sismique active qui encercle l’océan Pacifique, s’étendant de l’Asie du Sud-Est jusqu’au Japon et à l’Extrême-Orient russe avant de faire saillie vers l’Alaska et les côtes occidentales des États-Unis et de l’Amérique du Sud.

RECOMMANDÉ