Un bébé éléphant s’effondre d’épuisement, alors qu’il est enchaîné à sa mère portant des touristes sur son dos pour une promenade

Par EMG Inspired Staff
12 août 2019 Mis à jour: 12 août 2019

Il n’a seulement qu’un an, mais cet éléphanteau a enduré bien des épreuves pour le peu de temps qu’il a vécu et cela semble être le cas de plusieurs de nos amis captifs.

Les températures à la mi-mai avaient grimpé à 40 °C dans le Jardin botanique tropical de Nong Nooch à Pattaya, dans l’est de la Thaïlande, et le jeune éléphant était attaché par une corde à sa mère, qui faisait faire des tours sur son dos, aux touristes.

Pendant le trajet, le bébé s’est effondré à cause de l’épuisement, selon le quotidien The Daily Mail.

Dans une vidéo filmée par un touriste, le petit éléphant roule sur le sol, et la mère concernée est vue essayant doucement de le remettre sur ses pieds.

Une touriste, une migrante philippine qui travaille comme enseignante au Myanmar en Birmanie, et qui était en vacances avec des amis à Pattaya, a déclaré : « Ce bébé éléphant était si épuisé, et vous pouvez voir la mère le réconforter et l’encourager à se lever. »

« Je m’inquiète simplement pour les éléphants et je veux m’assurer qu’on veille à leur bien-être », a-t-elle ajouté, selon le Daily Mail.

La touriste était clairement préoccupée par le traitement que ces gentils géants et leurs petits reçoivent.

« Il y a beaucoup d’autres bébés éléphants attachés avec leur mère qui se promènent, avec les touristes sur le dos, et qui profitent de la chaleur du soleil pendant que ces éléphants souffrent », a-t-elle fait observer.

La vidéo et les photos de l’incident montrent que l’éléphanteau était manifestement épuisé.

Cependant, un porte-parole du Jardin botanique tropical de Nong Nooch a déclaré au Daily Mail que l’éléphant n’était pas fatigué ni maltraité. « Tous les éléphants sont en bonne santé et très bien traités. S’il y a un problème, ils sont soignés par des vétérinaires. Tous les bébés ici sont en bonne santé », a-t-il dit.

Dans un autre incident, un petit éléphant de 2 ans, Dumbo, du zoo de Phuket, est mort le 20 avril lorsque ses pattes avant se sont coincées dans la boue, trois jours auparavant. Il était incapable de libérer ses pattes avant. Avec la pression exercée sur ses pattes arrière, elles ont cédé et ont craqué. Selon le groupe de campagne Moving Animals, Dumbo était amaigri et toujours forcé de faire des tours, comme frapper un ballon de soccer, se balancer sur un podium et faire tourner des Hula Hoops.

Le mouvement Moving Animals a filmé la vidéo bouleversante de Dumbo et l’a diffusée sur les médias sociaux, dans l’espoir d’attirer l’attention sur le sort du jeune éléphant et de le faire libérer. Les images sont devenues virales et le groupe a lancé une pétition qui a recueilli plus de 200 000 signatures en une semaine, dans une tentative désespérée de le voir relâché dans un sanctuaire pour animaux. Cependant, leurs efforts furent vains, car le pauvre Dumbo mourut tragiquement, et sa courte vie a pris fin.

Lorsqu’il a été envoyé chez un vétérinaire, il a été révélé que Dumbo souffrait d’infections du tube digestif depuis des mois, ce qui le rendait extrêmement faible. « Il avait une infection qui provoquait une diarrhée constante et qui causait d’autres complications de santé, y compris le fait que son corps n’absorbait pas les nutriments comme il aurait dû, ce qui le rendait très faible », a déclaré le vétérinaire aux médias locaux, selon le journal américain  NY Post.

Amy Jones, cofondatrice de Moving Animals, a dit : « Son corps squelettique indiquait clairement qu’il était malade et qu’il pouvait souffrir de malnutrition et d’épuisement. Et pourtant, le zoo n’a rien fait avant d’être critiqué par la communauté internationale… C’est une fin tragique et horrible à la vie courte et déchirante de Dumbo. Le fait que Dumbo soit mort alors qu’il était sous les ‘soins’ et le ‘traitement’ du zoo montre à quel point ces animaux peuvent être négligés lorsqu’en captivité. »

Le groupe espère qu’en dénonçant le sort de ces éléphants forcés de travailler pour de l’argent et du divertissement, le public soutiendra et donnera un coup de pouce pour les sauver. « Aucun animal ne mérite de vivre une tragique histoire comme celle de Dumbo », a déclaré Mme Jones.

La plupart des touristes qui apprécient les interactions avec ces gentils géants n’ont aucune idée de la torture qu’ils peuvent subir. Ce n’est qu’en nous éduquant sur leur sort que nous pouvons espérer un changement positif.

RECOMMANDÉ