Un bébé né 3 mois avant terme avait été enveloppé dans un sac à sandwich pour qu’il survive, il a maintenant 5 ans

Par Lori C. Summers
9 mai 2020
Mis à jour: 9 mai 2020

Lorsqu’un bébé a cessé de grandir dans l’utérus de sa mère, les médecins ont dû pratiquer une césarienne d’urgence trois mois plus tôt. La minuscule nouveau-née prématurée, qui ne pesait qu’environ 499 grammes et luttait pour survivre, a été aidée par une invention ingénieuse. Les médecins l’ont enveloppée dans un sac à sandwich de supermarché pour la garder au chaud.

Malgré toutes les difficultés rencontrées, l’enfant a survécu et a commencé à se développer normalement. Le 11 mai prochain, elle fêtera son cinquième anniversaire.

Sharon Grant, de Goonhavern, en Cornouailles, au Royaume-Uni, n’était enceinte que de 20 semaines lorsqu’elle a reçu une nouvelle dévastatrice. Son bébé avait cessé de grandir en elle. « Mon placenta et mon cordon ombilical ne la nourrissaient pas correctement », a expliqué la jeune femme, comme l’a rapporté The Telegraph. Elle se rappelle avoir passé des semaines de scanners continus, les médecins voulant lui faire atteindre un certain poids avant qu’elle n’accouche.

Malheureusement, les efforts déployés pour aider le bébé à grandir dans l’utérus ont échoué. En mai 2015, Sharon a dû subir une césarienne trois mois avant la date prévue pour le mois d’août. Lorsque Pixie Griffiths-Grant est née à l’hôpital Derriford de Plymouth, elle était si frêle et si petite que les médecins ne croyaient pas qu’elle vivrait plus d’une heure.

C’est alors qu’ils ont commencé à utiliser un article courant de supermarché, qui s’est avéré être une bouée de sauvetage pour le nouveau-né. « Il y avait dix médecins qui s’occupaient de Pixie, et ils l’ont immédiatement mise dans un sac à sandwich pour la garder au chaud », a déclaré la mère à la BBC. « Le sac a agi comme une serre, béni soit-il. »

Pixie a été emmenée d’urgence aux soins intensifs, et la jeune maman n’a même pas pu la voir pendant les premières heures. « Je ne pouvais pas la voir sous l’angle de la couveuse, mais on m’a dit qu’elle avait les yeux ouverts. Sur les photos, elle a l’air si petite », se souvient Mme Grant. Après son opération, la jeune femme a déclaré que les infirmières l’ont emmenée en fauteuil roulant pour qu’elle rencontre la petite Pixie pour la première fois.

Bien qu’elle ait survécu au-delà de ses premières heures, le combat n’était pas encore terminé. Pixie a passé trois mois dans une couveuse, et Sharon a dit qu’il a fallu 18 jours avant qu’elle puisse même tenir son nouveau-né. « C’était incroyable qu’elle ait survécu, mais c’était vraiment traumatisant », a déclaré la mère.

Cinq mois après sa naissance, la petite Pixie avait enfin pris assez de poids pour pouvoir rentrer chez elle. La mère a expliqué que même s’ils ont dû aller à l’hôpital plusieurs fois et que le bébé n’était pas encore sorti de l’auberge, elle ne pouvait pas être plus heureuse. « C’est tellement agréable de l’avoir à la maison ; il y a eu des câlins sans fin et beaucoup de gens qui avaient hâte de la voir. C’est incroyable », dit-elle.

Deux ans plus tard, et malgré un début de vie difficile, Pixie se portait à merveille et embrassait la vie comme un bambin en bonne santé, rapportait le site d’informations et média social régional Plymouth Live en 2017. « Elle est très bavarde et elle adore regarder l’émission Strictly Come Dancing », a déclaré Mme Grant au journal local. « Elle est si heureuse et confiante, et elle comprend si bien les choses. Elle a prouvé que tant de médecins avaient tort, ils la voient maintenant et ne peuvent pas le croire. »

Tout en se remémorant le cauchemar qu’elle a vécu après l’accouchement, la femme l’a décrit comme une période où « tout semblait vague », mais elle est déterminée à continuer de raconter l’incroyable histoire de sa fille, non seulement au monde entier mais aussi à la petite Pixie. « Nous avons des photos dans toute la maison – mon premier câlin avec Pixie, avec ses tubes d’alimentation encore en place – je lui raconterai notre histoire au fur et à mesure qu’elle grandira », a-t-elle ajouté.

RECOMMANDÉ