Un bébé né à 23 semaines pèse moins qu’un ananas, et rentre à la maison avec des parents « au septième ciel »

Par Epoch Times
12 septembre 2020
Mis à jour: 12 septembre 2020

Un bébé « miracle » de 23 semaines et 6 jours, pesant moins d’un ananas, est enfin à la maison, quatre mois après sa naissance, en pleine période de confinement.

Tiffany Bushell, 32 ans, et son mari Matthew, 30 ans, craignaient que leur fille Millie ne survive pas après être née 17 semaines avant terme.

Elle pesait 652 g à la naissance, avait un trou énorme dans le cœur et a passé les cinq premières semaines de sa vie sous respirateur à l’hôpital St. Peter’s de Chertsey, dans le Surrey, après avoir arrêté de respirer à l’âge de 2 jours seulement.

Millie, née à 23 semaines et 6 jours, pesait moins qu’un sac de riz. (Caters News)
Bébé Millie. (Caters News)

Mais ce courageux nouveau-né a défié toutes les probabilités de survie et ses parents, originaires de Watford, dans le Hertfordshire, font maintenant la fête après que les médecins les ont finalement autorisés à la ramener à la maison la semaine dernière.

« C’est un miracle », a déclaré Tiffany, une brodeuse. « Maintenant qu’elle est là, c’est un tel poids en moins sur nos épaules.

« Nous sommes tellement soulagés qu’elle soit à la maison, et cela nous fait réaliser tout le chemin qu’elle a parcouru. »

Matthew, un chauffeur de camion, a ajouté : « Nous sommes ravis qu’elle soit rentrée.

« C’est comme être au septième ciel.

« Nous sommes comblés, nous attendons ce moment depuis si longtemps. »

« C’est un miracle », a dit maman Tiffany. (Caters News)

En raison des restrictions de confinement, Matthew n’a pu voir sa nouvelle fille que pendant 10 minutes avant de devoir quitter l’hôpital.

Pendant la première semaine, il n’a pu voir Millie que par appel vidéo, tandis que la mère Tiffany ne pouvait rendre visite à sa fille que deux heures par jour et la tenir que si elle portait des gants.

La petite fille a combattu sept infections, y compris une septicémie présumée, et s’est remise de l’opération visant à réparer le trou dans son cœur avant que les médecins ne la jugent suffisamment apte à rentrer chez elle.

L’expérience a été doublement stressante pour Matthew et Tiffany, qui ont perdu leur première fille, Ruby, après sa naissance à seulement 24 semaines et 3 jours en 2018.

« Nous avons été tellement soulagés qu’elle soit chez elle et cela nous fait réaliser tout le chemin qu’elle a parcouru », a ajouté Tiffany. (Caters News)

« Nous avons eu Ruby pendant une semaine, puis elle est décédée », a déclaré Matthew. « C’était le pire jour de ma vie.

« Nous vivons une période bien meilleure maintenant.

« Je tiens à remercier tout le personnel de l’hôpital pour avoir fait de son mieux.

« Nous sommes tellement reconnaissants d’être enfin de retour à la maison, tous ensemble, en sécurité. »

La famille nouvellement réunie a l’intention de passer les prochaines semaines à se reposer et à présenter leur nouvelle fille aux membres de la famille qui n’ont pas été autorisés à rendre visite à Millie pendant son séjour à l’hôpital.

« Nous sommes ravis qu’elle soit à la maison« , a déclaré le père Matthew. « C’est comme être au septième ciel. » (Caters News)

« C’est bien que quelques amis et membres de la famille aient enfin pu la voir », a déclaré Tiffany, qui a donné naissance à Millie le 26 avril. « Je suis si heureuse qu’elle soit de retour. C’était émotionnellement épuisant de devoir la quitter. »

Elle ajoute : « Je veux juste passer beaucoup de temps dans la maison avec elle. »

FOCUS SUR LA CHINE – Des poissons morts sur 4 km de plage en Chine



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ