Un bébé prématuré avec 20 % de chances de survie s’en sort contre toute attente et fête son premier anniversaire

Par Daksha Devnani
1 juillet 2020
Mis à jour: 1 juillet 2020

Un bébé prématuré né à 28 semaines de gestation n’avait que 20 % de chances de survivre. Néanmoins, il a surmonté les obstacles qui se dressaient devant lui et a franchi une étape importante en fêtant son premier anniversaire.

Riley Patterson, d’Aughnacloy, en Irlande du Nord, est né le 20 juin 2019, et ne pesait qu’environ 794 g. Selon RTÉ, le père du petit Riley, John, a déclaré qu’il était si manu que l’alliance du père faisait la taille de sa jambe.

Victoria Patterson avec son fils, Riley, à sa naissance. (Caters News)

Depuis qu’il a vu le jour, Riley a souffert d’une foule de problèmes de santé. Le prématuré est né avec deux trous dans le cœur, une maladie métabolique et une maladie pulmonaire chronique, et il a même développé deux fois une entérocolite nécrosante (ECN), a rapporté Caters News.

L’entérocolite nécrosante est une maladie grave qui se développe chez les prématurés et qui affecte leur intestin. Selon The Healthline, cette maladie affecte la paroi interne du gros ou du petit intestin, ce qui provoque une inflammation.

La mère de Riley, Victoria, a déclaré à Caters News qu’un scan à 20 semaines avait confirmé que le bébé à naître avait une malformation cardiaque, et les médecins ont dit qu’il s’agissait d’une communication inter-ventriculaire (CIV).

« J’ai commencé à être très malade quand j’étais enceinte, a déclaré Victoria, ma tension artérielle n’a cessé d’augmenter et j’ai ensuite développé une pré-éclampsie, ce qui signifie que j’étais à l’hôpital une semaine sur deux entre les 23e et 28e semaines. »

Pendant la 28e semaine de grossesse de Victoria, un consultant du Royal Belfast Hospital a déclaré que le pronostic n’était pas bon et a demandé aux infirmières de se préparer à une opération chirurgicale d’urgence. « Ils m’ont dit que les choses n’allaient pas bien et que la principale priorité était de me sauver la vie. J’étais donc convaincue que notre bébé ne verrait pas le jour à l’issue de la césarienne », a déclaré Victoria.

Se rappelant le jour de la naissance de Riley, Victoria était terrifiée, car il y avait 19 personnes dans la salle d’opération. Les médecins lui ont assuré que le nouveau-né respirait, mais la nouvelle maman n’a pu tenir son petit garçon que pendant 30 secondes avant qu’il ne soit emmené aux soins intensifs de l’hôpital.

Le petit Riley à l’unité de soins intensifs du Royal Belfast Hospital. (Caters News)

Pendant le premier mois, les parents de Riley ont craint pour sa vie et ont essayé de profiter de chaque jour comme si c’était le dernier. Durant les six premiers mois de sa vie à l’hôpital, Riley a fait preuve d’une force incroyable en continuant de se battre pendant que le personnel médical tentait de lui sauver la vie.

Le petit garçon devait subir une opération à cœur ouvert à l’âge de 8 semaines, mais « il était trop petit pour être opéré ».

Puis, lorsqu’il a eu 4 mois, Riley a subi sa première opération à cœur ouvert en octobre 2019. Victoria a raconté que pendant cette période, son petit garçon avait cessé de prendre le biberon et avait été équipé d’un tube d’alimentation NG. Même après l’opération, ses parents ont réalisé qu’ils devaient garder le tube NG pendant encore un certain temps.

Lors d’une nuit horrible, Victoria a déclaré : « Il y a eu un moment où il a cessé de respirer et où les infirmières ont dû le réanimer, c’était effrayant et l’une des pires nuits. »

Riley a subi deux opérations à cœur ouvert depuis sa naissance. (Caters News)

Malgré tout, Riley s’est battu avec acharnement et après six mois, il a été autorisé à rejoindre sa famille à la maison, avec un poids d’environ 2 kilos. « Nous nous sommes installés au bout de quelques jours et sommes devenus une véritable petite famille », a déclaré Victoria.

En mars de cette année, Riley a subi une autre opération cardiaque qui lui a sauvé la vie au Children’s Health Ireland (CHI), car les médecins craignaient qu’il ne souffre d’une insuffisance cardiaque. La famille Patterson s’inquiétait de savoir si leur bébé de 9 mois recevrait les soins dont il avait besoin en raison de la pandémie, selon RTÉ. Cependant, ils ont procédé à une opération chirurgicale et depuis, Riley a reçu un certificat attestant de son bon état de santé.

Aujourd’hui, alors qu’il a fêté son premier anniversaire, ses parents sont ravis et émerveillés par lui. « Nous avons fait une petite fête d’anniversaire pour lui […] et c’était génial. Il se porte si bien, et nous sommes très heureux de l’avoir ici avec nous », a déclaré Victoria. « Nous avons profité chaque jour avec lui comme si c’était le dernier. »

Bébé Riley dégustant une glace pour son premier anniversaire. (Caters News)

Riley, qui pèse maintenant 7 kilos, est toujours sous tube NG, car il ne peut toujours pas avaler de liquide, mais sa famille est très satisfaite de ses progrès.

Victoria est également particulièrement reconnaissante envers TinyLife, une association caritative pour les prématurés en Irlande du Nord, pour l’immense soutien qu’elle lui a apporté durant la première année de vie de Riley.

Riley s’épanouit maintenant dans la vie. (Caters News)

« J’adorerais encourager d’autres mères et créer une association avec les parents d’enfants nés prématurés », a déclaré Victoria, « pour qu’ils puissent disposer d’un groupe de soutien dont les membres comprennent votre situation et ce que vous vivez. »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ