Un bébé, ressemblant à «Batman» à cause d’une tache de naissance sur le visage et qualifié de «monstre» par des trolls en ligne, se rend en Russie pour y être opéré

Par Lori C. Summers
18 février 2020
Mis à jour: 18 février 2020

Un bébé né avec une grosse tache de naissance causée par une maladie rare a été victime de harcèlement sur Internet. Sa mère dévouée se rend à l’autre bout du monde pour le soigner. Le petit enfant a besoin de plusieurs opérations pour faire disparaître la tache sombre qui ressemble au symbole de Batman.

Lorsque Carol Fenner, de Pompano Beach, en Floride, a donné naissance à sa fille Luna le 7 mars 2019, les médecins ont été déconcertés à la vue de la grande tache qui couvrait son visage. « Deux minutes après l’avoir emmenée, un médecin est venu nous dire que nous devions nous préparer à ce que ce soit un cancer. C’était comme, ‘Oh mon Dieu, qu’est-ce qui se passe ?' » Se souvient Mme Fenner, selon Metro U.K.

Photo avec l’aimable autorisation de luna.love.hope

Il s’est avéré que le nouveau-né souffrait d’une affection cutanée appelée nævus mélanocytaire congénital, qui peut se manifester par des taches de naissance inhabituellement grandes et sombres. Comme il n’y a aucun moyen de savoir si un bébé aura cette maladie avant la naissance, rien n’aurait pu préparer Mme Fenner et son mari, Thiago Tavares, à y faire face. « Nous avons fait un scanner 4D, qui a montré qu’elle avait beaucoup de cheveux, mais rien montrait qu’elle avait une tache de naissance », a expliqué la mère, selon le Daily Mail.

Désireuse d’honorer la particularité de sa fille, Mme Fenner a créé une page Instagram pour sa fille. Cependant, elle a dû faire face à de nombreux commentaires cruels de la part de harceleurs en ligne. Le pire que nous ayons eu, c’est un homme qui a écrit : « Ne vaudrait-il pas mieux la tuer plutôt que de vivre si près d’un monstre comme Luna ? », se souvient la maman.

Photo avec l’aimable autorisation de luna.love.hope

Le nævus de Luna a même provoqué des réactions chez les inconnus qui sont passés devant elle. « J’ai commencé à rencontrer des personnes qui montraient Luna du doigt dans la rue et me demandaient si c’était contagieux », a déclaré la mère à l’émission Good Morning America.

Obtenir un traitement pour le nævus de Luna s’est avéré être un défi aux États-Unis. « De nombreux chirurgiens nous ont chacun dit des choses différentes, parce que le problème de Luna est très rare. Certains disaient qu’il faut attendre qu’elle soit plus âgée, d’autres que cela doit être fait immédiatement », a déclaré Mme Fenner.

Photo avec l’aimable autorisation de luna.love.hope

Un nouvel espoir est apparu lorsque le chirurgien russe, le Dr Pavel Borisovich Popov, a tendu la main à la famille. « Il avait vu le cas de Luna dans un journal russe et a expliqué qu’il existait des options pour Luna qui n’étaient pas encore disponibles aux États-Unis », a déclaré Mme Fenner.

« Il m’a appelé et m’a expliqué avoir une nouvelle technologie, une nouvelle méthode », a expliqué Mme Fenner. « C’est moins invasif. Il m’a envoyé quelques photos d’avant et d’après. J’ai été impressionnée. Le point le plus important qu’il m’a confié est que Luna ne fera que six à huit interventions sur une période allant jusqu’à un an et demi ». Après avoir soigneusement étudié leurs options, la maman et son compagnon ont décidé de tenter le traitement en Russie.

Photo avec l’aimable autorisation de luna.love.hope

La famille a créé une page GoFundMe pour aider à couvrir les frais. « Tout le monde pense que je suis folle d’aller en Russie, mais j’ai fait beaucoup de recherches et obtenu les conseils de plusieurs médecins, et je pense vraiment que c’est la meilleure option pour Luna en ce moment », a-t-elle expliqué.

Le naevus n’est pas seulement un problème cosmétique. Selon la mère, l’enfant court également un risque élevé de développer un mélanome, une forme de cancer de la peau. « Nous allons l’enlever. Cela peut se transformer en cancer, également en raison des brimades et des difficultés que nous rencontrons lorsque nous sortons, les gens disent du mal de cette maladie », a déclaré la maman, selon InsideEdition.com.

« Je veux que Luna sache, une fois plus âgée, que je fais tout ce que je peux pour l’aider », a-t-elle déclaré.

Photo avec l’aimable autorisation de luna.love.hope
RECOMMANDÉ