Un camion des pompiers se fait caillasser et attaquer au cocktail molotov

Par Suzanne Durand
9 septembre 2019 Mis à jour: 9 septembre 2019

Les pompiers en intervention pour des incendies de poubelles dans le quartier de Dr-Ayme à Cavaillon dans le Vaucluse ont été pris dans un véritable guet-apens.

Vendredi dernier vers 23h45, les pompiers de Cavaillon reçoivent un appel leur demandant d’intervenir pour un feu de poubelles dans la cité du Dr-Ayme à une centaines de mètres de la caserne.

Alors que le fourgon incendie se rend sur les lieux avec cinq soldats du feu, le véhicule et ses occupants sont alors pris pour cible par des individus qui les attaquent à coups de jets de pierres. Une boule de pétanque vient s’écraser contre leur pare-brise, juste à hauteur du conducteur et un cocktail Molotov est envoyé dans leur direction.

« Si le pare-brise avait cassé, le conducteur aurait été gravement blessé. Il y avait clairement l’intention de blesser », a déclaré le Commandant David Durupt, chef de centre des Sapeurs-pompiers de Cavaillon.

Forcer à reculer, le fourgon fait demi-tour et retourne à la caserne. Respectant le protocole lié aux violences urbaines, des membres de la police nationale et municipale regagnent l’équipage afin de les assister dans cette « zone à risques ».

Malgré la présence des forces de l’ordre, les projectiles ont continué à voler. Finalement, les pompiers ont quand même réussi à atteindre la poubelle incendiée et ont ainsi pu accomplir leur intervention.

Aucune victime n’est à déplorer mais leur véhicule a été dégradé et le pare-brise sérieusement endommagé.

Les agresseurs « n’étaient pas identifiables, postés de part et d’autre du fourgon. La poubelle a été probablement incendiée volontairement. L’objectif était clairement de s’en prendre aux sapeurs-pompiers », a expliqué le commandant Durupt.

« Les hommes sont marqués. Pour nous sapeurs pompiers, ce genre d’acte est incompréhensible. C’est à l’inverse de notre mission de porter secours », a déploré M. Durupt.

RECOMMANDÉ