Un campeur capture l’image d’un arc-en-ciel circulaire : « C’était une scène vraiment magique »

Par Daksha Devnani
7 septembre 2020
Mis à jour: 7 septembre 2020

Il est peu probable que vous verrez ce phénomène. Un réalisateur de films sur la vie sauvage basé à Bristol a eu la chance d’assister à un spectacle magique, un arc-en-ciel circulaire lors d’un de ses voyages de camping.

Sam Rowley, âgé de 25 ans, a capturé une image de ce phénomène étonnant avec son drone lorsqu’il faisait du camping près d’Invergarry en Écosse, au Royaume-Uni.

En partageant une image du phénomène optique spécial sur son compte Instagram le 21 août, Sam a écrit : « Les conditions météorologiques n’étaient pas si mal l’autre matin avec l’apparition d’un arc-en-ciel circulaire ! »

(Caters News)

Sam Rowley, qui est fasciné par la nature, aime partager sa passion avec les gens. Selon son site web, il a dit avoir appris à l’école élémentaire que la meilleure façon de partager son enthousiasme avec les gens était d’utiliser l’appareil photo de son père pour « photographier la vie sauvage de la manière la plus intéressante qui soit ».

Plus tard, le jeune homme a appris à filmer, il travaille depuis dans l’unité d’histoire naturelle de la BBC en tant que chercheur, assistant caméraman et pilote de drone.

Bien que Sam utilise souvent le drone pour filmer des paysages aériens, c’est la première fois qu’il dit avoir pu prendre une photo d’un arc-en-ciel circulaire, connu également sous le nom de « gloire ».

(Caters News)

« Je me suis réveillé par un beau matin où il y avait des nuages bas éparpillés sur les collines », a-t-il dit à l’agence de presse Caters, en faisant allusion à ce moment incroyable. « Avec mon drone, cette scène a été dévoilée et l’arc-en-ciel est apparu. »

Il a ajouté : « C’était la première fois que je voyais ce phénomène même si c’était par l’écran de mon drone. C’était l’une des scènes les plus magiques dont j’ai été témoin. »

(Caters News)

Selon Atmospheric Optics, une gloire est un beau phénomène que l’on appelle souvent l’arc du pilote et qui est surtout vu par les personnes qui voyagent en avion.

Ce spectacle se produit lorsque la lumière du soleil interagit avec de minuscules gouttelettes d’eau provenant de la brume ou des nuages. De plus, la gloire se produit « à l’opposé du soleil et est centrée au point antisolaire et donc sous l’horizon sauf au lever et au coucher du soleil ».

Une autre caractéristique notable de la gloire est qu’elle a un centre lumineux avec des anneaux légèrement colorés. En commençant par le bleu à l’intérieur, puis en passant au vert, au rouge et au violet à l’extérieur, on peut souvent voir jusqu’à trois ou quatre anneaux.

Avant l’époque des voyages en avion, ceux qui pratiquaient l’alpinisme par le passé parlaient de gloire, a indiqué The Earth Sky (une série radiophonique quotidienne sur la science et la nature diffusée jusqu’en 2013). Ce phénomène peut être observé sur les flancs des collines, dans le brouillard marin et même à l’intérieur.

FOCUS SUR LA CHINE – Un porte-parole chinois sous le feu des critiques

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ