Un chaton nommé « chat roussi », gravement brûlé, est adopté par l’infirmière vétérinaire qui lui a sauvé la vie

Par Louise Bevan
18 novembre 2020
Mis à jour: 18 novembre 2020

AVERTISSEMENT : CET ARTICLE CONTIENT DES IMAGES DE BLESSURES EXPLICITES QUE CERTAINS LECTEURS PEUVENT TROUVER DÉRANGEANTS.

Un minuscule chatoneu droit à une seconde chance après avoir failli mourir de graves brûlures au visage et au corps.

Le chaton carbonisé a été emmené pour des soins urgents dans une clinique vétérinaire où il a immédiatement ému bien des cœurs. Il a ébranlé un cœur en particulier : celui de son infirmière vétérinaire, Jenni Gretton, qui l’a plus tard adopté.

Partageant une mise à jour avec The Epoch Times le 31 octobre, Jenni a déclaré que le chaton avait subi avec succès une opération des yeux dont il avait eu grand besoin pour améliorer sa qualité de vie.

(Avec l’aimable autorisation de Jenni Gretton)

Le chaton de 7 semaines était couché dans la rue à Derby, en Angleterre, le 15 septembre, lorsque les policiers l’ont repéré. Ils l’ont emmené d’urgence au Pride Veterinary Center, où le personnel a prédit que ses chances de survie étaient minces, a rapporté Birmingham Live.

Mais le petit félin, baptisé « Fire Cat » par son fils, n’a pas lâché, et son infirmière vétérinaire non plus.

« Il sentait les poils brûlés parce qu’il était roussi », a déclaré Jenni, 32 ans, à Birmingham Live. « Toute sa fourrure était carbonisée, ses oreilles et ses moustaches étaient brûlées également. »

La peau de la face du chaton était également brûlée, ses yeux étaient brûlés et ses lèvres étaient brûlées jusqu’aux dents. L’équipe de Pride n’avait jamais vu un chaton dans un état aussi grave.

(Avec l’aimable autorisation de Jenni Gretton)

Jenni a dit que les choses se sont aggravées avant de s’améliorer lorsque la peau endommagée du chaton faible et apathique a commencé à peler.

« Il était difficile de savoir s’il fallait poursuivre le traitement ou non », a déclaré Jenni au journal de Birmingham.

L’équipe savait qu’il y avait un risque élevé d’infection, mais ils « voulaient lui donner une chance », alors ils ont mis leur minuscule patient sous perfusion et sous analgésique et ont établi un protocole d’urgence.

(Avec l’aimable autorisation de Jenni Gretton)

Le chaton a réussi à s’en sortir. Après avoir pansé ses blessures, Jenni a conçu un plan pour couvrir les frais médicaux croissants. Elle a lancé un « appel à l’aide » sur un site de collecte de fonds en ligne et a récolté 2 000 livres (2 200 euros) en quelques heures.

Mais le grand public n’a pas été le seul à être séduit par cette petite patiente.

Puisque personne ne s’était manifesté pour l’adopter, Jenni a ramené « Fire Cat » chez elle où, avec son mari, Phil, et son jeune fils, Jude, ils lui ont prodigué tout l’amour et les soins dont il avait besoin pour se remettre de son épreuve. Le chaton s’est immédiatement acclimaté à ses nouveaux compagnons de jeu, les chiens Cavalier Harvey et Ringo.

« Nous ne savons toujours pas qui étaient ses propriétaires, ce qui lui est arrivé, ou si c’était malveillant ou non », a déclaré l’infirmière vétérinaire. « Il est vraiment heureux et très intelligent. Il est comme un chaton normal, sauf qu’il a l’air différent. »

Sauf et en sécurité, c’est un avenir de plaisir et de batifolage qui attend maintenant ce courageux chaton. Son parcours est même partagé avec le monde entier via sa propre page Instagram.

« Juste un petit chat », lit-on dans la bio, « surmonter l’adversité avec amour et bravoure ».

NOUVEL HORIZON – Prélèvement obligatoire d’ADN et de sang

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ