Un chaton perdu émerveille ses sauveteurs lorsqu’il commence à changer de couleur

Par Michael Wing
15 juillet 2019 Mis à jour: 15 juillet 2019

Quand Kathryn van Beek a vu Bruce ramper sur la route sous une pluie torrentielle, elle ne savait pas ce que c’était. Il était si petit qu’elle a failli ne pas le voir et, au début, elle l’a pris pour une souris.

Le petit animal au pelage gris était trempé jusqu’aux os. Mme van Beek s’est précipitée pour lui sauver la vie. En le regardant de plus près, elle s’est rendu compte qu’il s’agissait d’un chaton nouveau-né qui semblait n’être né que depuis quelques heures.

Son cordon ombilical était toujours attaché, mais il n’y avait aucun signe de sa mère nulle part.

« Je n’étais même pas certaine que c’était un chat », a confié Mme Van Beek au The Dodo. « Il ressemblait plus à une souris. »

Elle a rapidement ramassé le chaton trempé et l’a amené dans un endroit au chaud et sécuritaire pour le sécher.

C’était il y a deux ans.

Mme Van Beek, d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, a ramené le chaton chez elle et l’a appelé Bruce. Son pelage gris et sa petite taille ajoutaient à son apparence de souris. Bruce avait aussi les yeux bleus, ce qui est normal pour les chatons.

Ce qui était moins normal chez Bruce (mais ce n’est pas nouveau chez certains chatons), c’est la façon dont son apparence s’est transformée au cours des mois suivants.

Le rétablissement de Bruce n’était pas aussi facile que Mme van Beek l’avait imaginé. Elle ne savait pas que les chatons nouveau-nés dans l’état de Bruce sont très susceptibles de mourir. Au cours des jours suivants, la santé de Bruce s’est détériorée.

« Alors que je faisais des recherches sur les soins aux chatons nouveau-nés, j’ai réalisé que beaucoup de chatons dans la situation de Bruce ne s’en sortent pas », a dit Mme van Beek.

Elle n’a épargné aucun effort pour s’assurer que Bruce ne meure pas. Elle planifiait des tétées constantes, 24 heures sur 24 (ce qui n’était pas si difficile, car Bruce était très bruyant quand il avait faim). Quelqu’un s’occupait de lui lorsqu’elle était au travail. De plus, elle allait souvent chez le vétérinaire avec le chaton. Ce n’était pas facile, mais Mme Van Beek était bien déterminée et ça a marché.

Après six semaines, Bruce a finalement montré des signes de rétablissement. C’est là qu’elle a remarqué que la fourrure grise de Bruce commençait à changer. Son pelage s’assombrissait jusqu’à ce que Bruce se soit complètement transformé en un chat tout à fait noir. Et ses yeux auparavant bleus sont devenus verts.

Mme Van Beek a vite découvert que cette transformation était probablement causée par un état appelé « manteau de fièvre », qui survient lorsque les chatons naissent d’une mère malade ou stressée. La fourrure des bébés est grise, rougeâtre ou crème. Mais ça ne dure pas.

Mme Van Beek a dit au Dodo : « À l’âge de 3 mois, sa fourrure était devenue complètement noire. »

« Il se pavanait comme un fier adolescent. C’est là que j’ai vraiment su qu’il était hors de danger ! »

Plus tard, la transformation stupéfiante de Bruce, d’un chat gris des rues en un beau chat noir a inspiré Mme van Beek à écrire un livre pour enfants intitulé Bruce Finds a Home (Bruce trouve une maison).

« Au début, Bruce était une toute petite créature qui devait être nourrie au biberon 24 heures sur 24, mais maintenant il est grand et fort (et un peu coquin) », dit le synopsis.

RECOMMANDÉ