Un chauffeur d’autobus héroïque est alerté de la présence d’un homme avec un garçon en larmes ressemblant à un enfant enlevé dans les nouvelles

Par Louise Bevan
12 août 2019 Mis à jour: 12 août 2019

C’était une journée de travail ordinaire pour le chauffeur d’autobus de la Valley Transportation Authority (VTA), Tim Watson, jusqu’à ce que son œil vif intercepte une situation de vie ou de mort où il a agi en véritable héros. Plus tôt dans la journée, un garçon de 3 ans avait été enlevé à sa mère à la bibliothèque publique de Milpitas, en Californie. La bibliothèque fut alors fermée par les autorités et une fouille a commencé, pendant laquelle tous les chauffeurs de bus locaux de la VTA ont été priés de rester vigilants.

Tim avait bien noté l’info. Peu de temps après, le conducteur d’autobus aux yeux d’aigle a remarqué un étrange duo assis sur les bancs de l’autobus, un homme et un jeune garçon en larmes qui correspondait assez bien à la description de l’enfant disparu. Mais Tim n’en était pas sûr, alors il a immédiatement conçu un plan astucieux. Tim a dit à ses passagers qu’un passager précédent avait perdu son sac à dos et qu’il devait s’arrêter pour effectuer une fouille. « Ce que j’essaie vraiment de faire, dit Tim à la station de radio KGO, c’est de me lever et, mine de rien, regarder le petit garçon. »

Bien sûr, le short à carreaux et les Crocs rouge vif du gamin ont vendu la mèche.

Ses soupçons se confirmèrent, et le cœur de Tim battait à toute allure alors qu’il réalisait ce qu’il devait faire ensuite. Descendant momentanément de l’autobus, il a contacté discrètement la police locale pour l’avertir que le ravisseur et le garçon disparu étaient peut-être à bord de son véhicule. Selon le Daily Mail, on lui a dit de « conduire le véhicule comme d’habitude ». Prochain arrêt, gare de Fremont BART ; la police attendrait.

« J’ouvre ma porte lentement », dit Tim, expliquant ce qui s’est passé quand son bus est arrivé à la gare, « en leur donnant le temps de se préparer et d’être prêts à agir ». Tim a ensuite ouvert la deuxième porte du bus, et Alfonso David Edington, 23 ans, de Pittsburg, a marché « en paraissant aussi calme, décontracté et recueilli qu’il le pouvait », avec l’enfant enlevé. Cependant, il n’est pas allé loin. Il a été immédiatement appréhendé et un officier a « récupéré l’enfant ». Alfonso David Edington a été arrêté.

La scène qui s’ensuivit au quartier général de la police de Milpitas aurait touché même les spectateurs les plus réservés, puisque le petit garçon a été finalement réuni avec ses parents. La détresse écrasante s’est transformée en soulagement, puis en gratitude. Tim, lui-même père de deux enfants, a dit que cela l’a frappé durement : « Mes propres enfants me sont venus à l’esprit, a-t-il partagé, et je me suis effondré (…) J’ai dû aller dans le bus pour repenser à tout ça. »

Les intentions d’Alfonso David Edington demeurent un mystère, car l’homme n’avait aucun lien familial avec le petit garçon. Les commentaires des médias sociaux indiquent que le soulagement s’est répandu comme une traînée de poudre après que l’enfant de 3 ans a été trouvé sain et sauf. « Dieu a mis ce chauffeur de bus au bon endroit et au bon moment », a partagé un lecteur. « C’est en effet un grand héros », a commenté un autre. « Il a pu sauver la vie de cet enfant. »

« Le chauffeur de bus est un héros, un héros absolu », a reconnu Robert Vega, superviseur des communications de la police Milpitas. Et la patronne de Tim, Nuria Fernandez, a déclaré à ABC News que l’équipe était « fière » de la participation de Tim. « Tim fait partie intégrante de cet effort d’équipe, a dit Mme Fernandez, il a mis à profit les outils qu’on lui a donnés lors de la formation des conducteurs, tout en gardant son sang-froid et sa perspicacité innés. » Cette équipe s’était effectivement assurée que cette histoire se terminerait bien.

Tim reçut une ovation debout mais est demeuré modeste. « J’ai l’impression d’avoir fait ce que n’importe quel père aurait fait », dit-il avec les mots d’un héros vraiment humble.

RECOMMANDÉ