Un chercheur suisse assure qu’il faut planter 1200 milliards d’arbres pour sauver la planète

Par Laurent Gey - Epoch Times
5 juillet 2019 Mis à jour: 12 juillet 2019

Thomas Crowther, chercheur à l’École polytechnique fédérale de Zurich publie une étude « optimiste », vendredi 5 juillet, dans la revue Science. Selon lui, il suffirait de planter 1200 milliards d’arbres pour sauver la planète.

Thomas Crowther démontre qu’en plantant des arbres, on peut réguler le climat. « Sans les humains, il y aurait 5 800 milliards d’arbres sur Terre. Il y en aurait partout. On a réduit ce nombre de moitié, donc il n’y a que 3 000 milliards d’arbres environ aujourd’hui », témoigne-t-il à franceinfo.

Dans son étude, il conclut d’ailleurs que plan­­ter 1 200 milliards d’arbres pour­­rait faire du reboi­­se­­ment l’un des outils les plus puis­­sants pour lutter contre le réchauf­­fe­­ment clima­­tique : « Il y a encore de la place pour 1 200 milliards d’arbres. Cela pourrait absorber une immense quantité de carbone et nous aider à régler le changement climatique ».

Selon le chercheur, « avec l’étude que nous avons réali­­sée, nous sommes arri­­vés à la conclu­­sion que la planète compte 3 000 milliards d’arbres, soit sept fois plus que les précé­­dentes esti­­ma­­tions de la NASA. Cela veut égale­­ment dire que la plan­­ta­­tion de nouveaux arbres pour­­rait avoir une consé­quence plus grande que ce que nous avions imaginé jusque là. »

L’at­­las mondial des espaces verts (NASA)

Avec son laboratoire, Thomas Crowther a également étudié les zones où des forêts pourraient être plantées. « La France est un bon exemple. Pour être honnête, la majeure partie de l’Europe devrait être une énorme forêt », imagine-t-il. Il invite donc chacun à agir en ce sens. « Si tout le monde se mettait à planter des graines un week-end sur deux, je pense sincèrement qu’on pourrait y arriver.

En février, le Premier ministre austra­­lien Scott Morri­­son avait annoncé que l’Aus­­tra­­lie s’en­­ga­­geait à plan­­ter un milliard d’arbres d’ici 2050.

RECOMMANDÉ