Un chien aboie avec acharnement après un motard et le conduit à un nouveau-né abandonné dans une décharge publique

Par Louise Bevan
12 janvier 2021
Mis à jour: 12 janvier 2021

Les habitants de la ville philippine de Sibonga ont assisté à un double miracle de Noël l’année dernière, grâce à un chien qui aboyait avec acharnement et à un motocycliste attentionné.

Junrell Fuentes Revilla, âgé de 36 ans, était en moto le matin de la veille de Noël quand un chien errant noir s’est mis à aboyer. Le motocycliste s’est arrêté pour écouter le message du chien, celui-ci l’a conduit vers un paquet près d’une décharge publique.

Selon le Cebu Daily News, le paquet s’est avéré être un nouveau-né en pleurs, enveloppé dans une serviette et laissé sans surveillance, avec son cordon ombilical encore attaché et son placenta.

Le motocycliste Junrell Fuentes Revilla tenant dans ses bras le nouveau-né qu’il a sauvé à une décharge publique. (Avec l’aimable autorisation du bureau de protection des femmes et des enfants du département de la police de Sibonga, via Hope for Strays)

Selon le bureau de protection des femmes et des enfants du département de police (WCPD) de Sibonga, M. Revilla a tout de suite réagi et a transporté le bébé à l’hôpital communautaire de Deiparine.

Selon le Cebu Daily News, le bébé a été traité et est maintenant en sécurité sous les soins du département de la protection sociale et du développement. La police a lancé une enquête, demandant aux habitants de Sibonga, à 50 kilomètres au sud-est de la ville de Cebu, de fournir toute information pouvant mener à l’identification de la mère.

Entretemps, tout le monde pensait que l’adorable chien héroïque était un chien errant, jusqu’à ce que Hope For Strays, un groupe de secours local, retrouve le chien et découvre qu’il est l’un des 10 chiens appartenant à Kuya Lyndon, une personne qui adore les animaux.

Gea Chei Ybarita, la fondatrice de Hope For Strays, a dit au journal The Epoch Times que l’enfant avait été placé en isolement pendant deux semaines en raison de la pandémie. Après la période de quarantaine, le bébé a reçu son congé de l’hôpital et a été placé sous la protection du service social MSWDO de Sibonga.

Mme Ybarita a dit que l’enquête visant à localiser la famille du bébé « est toujours en cours ».

Blacky, identifié comme l’un des dix chiens appartenant à Kuya Lyndon Olingay de Barangay, Magcagong. (Avec l’aimable autorisation de Hope for Strays)

Hope For Strays a fait savoir que son organisation fonctionne avec des ressources limitées et qu’elle ne dispose que d’un vélo pour ses activités de sensibilisation. Néanmoins, le groupe de sauvetage n’a pas hésité à s’associer au projet @pawssion pour organiser une collecte de fonds pour la famille de Blacky dans l’espoir de récompenser cette famille étonnante « pour avoir élevé un chien aussi intelligent et amical ».

Le groupe de sauvetage a publié sur Facebook que le propriétaire de Blacky leur a dit que, bien que sa famille soit en difficultés financières, il s’assure de nourrir tous ses chiens et de prendre soin d’eux.

L’équipe leur a offert des provisions d’une valeur de 10 000 pesos philippins (170 euros), deux sacs de riz, de la nourriture pour animaux de compagnie d’une valeur de 5000 pesos philippins (85 euros) et une aide monétaire de 5000 pesos philippins pour la famille.

Hope for Strays, en collaboration avec @pawssionproject, présente à la famille de Blacky une récompense pour l’héroïsme du chien intelligent. (Avec l’aimable autorisation de Hope for Strays)

« Cela montre à quel point la famille de Blacky est gentille et bienveillante », a écrit le groupe de secours. « Kuya Lyndon en avait les larmes aux yeux et ne pouvait pas exprimer à quel point il était reconnaissant. »

« Ceci est un rappel à tous que les chiens … aussi peuvent sauver des vies. »

Focus sur la Chine – Le vaccin chinois a 73 effets secondaires

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ