Un chien errant émacié et sévèrement battu se transforme après que sa mère d’accueil lui donne son premier repas

Par Robert Jay Watson
11 septembre 2019 Mis à jour: 11 septembre 2019

Tous les ans, il y a littéralement des millions de chiens errants, abandonnés ou négligés qui finissent dans des refuges.

Pour ces refuges, réussir à sauver tant d’animaux et de les faire adopter dans des foyers chaleureux devient pratiquement impossible. Un chien maltraité, du nom de Rudy, était tellement souffrant quand il est arrivé dans un refuge de Houston qu’il a failli ne pas s’en sortir.

Rudy était blessé à un point tel qu’il devait être euthanasié. S’il n’y avait pas eu Houston Street Dogs (HSD), un organisme à but non lucratif, ce chien aurait fait partie de la sinistre statistique de plus de 670 000 chiens euthanasiés chaque année, selon l’ASPCA. Les bénévoles du HSD ont sorti Rudy du refuge juste avant qu’il soit euthanasié et l’ont placé chez Kelly Williams, sa mère d’accueil.

Quand Mme Williams a rencontré Rudy pour la première fois, il était vraiment terrifié par les humains. Comme l’explique Mme Williams dans une vidéo déchirante sur YouTube, « Rudy avait été maltraité. Il avait des blessures qui correspondaient à de très mauvais coups, y compris une fracture de la hanche. » Aussi, la vidéo de Mme Williams montrait que toutes les côtes de Rudy étaient visibles, montrant à quel point il était émacié.

Comme si ce n’était pas suffisant, il souffrait de « graves infections aux yeux et aux oreilles, de vers, de pneumonie, de gale et d’infections cutanées ». Comment ce petit chien a-t-il pu survivre contre vents et marées ? Pour qu’il s’en sorte, sa mère d’accueil a dû lui montrer tout son amour et toute son affection.

Alors que Mme Williams accueillait Rudy chez elle où elle avait pris en charge plusieurs autres cas désespérés, il était clair que la première chose à faire était de lui donner de l’amour et de la nourriture. Alors qu’elle donnait à Rudy son premier repas de poulet rôti et de nourriture pour chien sans grains, le chien était clairement au paradis, remuant sa petite queue pour l’exprimer.

Il était impossible de dire depuis combien de temps il n’avait pas mangé un repas convenable mais, vu son apparence squelettique, cela faisait probablement un bon moment et peut-être jamais.

Mme Williams a fait de son mieux pour donner à Rudy de l’attention, de la sécurité et de la nourriture régulièrement et il a commencé à se remettre après avoir frôlé la mort. Mais, pendant que Rudy survivait, il avait besoin de beaucoup plus pour pouvoir s’épanouir. Comme Mme Williams l’a écrit sur Facebook, « En plus de la bonne nourriture et de l’amour, la vie de Rudy consistait maintenant en beaucoup (et beaucoup !) de visites chez notre vétérinaire… et beaucoup (et beaucoup !) de médicaments. »

L’autre chose qu’il n’avait probablement jamais eue dans la rue était la possibilité de dormir dans un endroit sûr et confortable, et maintenant il rattrapait le temps perdu en « heures, jours et semaines » de sommeil.

Parmi les nombreuses interventions que Rudy a subies, mentionnons le traitement contre le ver parasitaire par injection, la vaccination et la stérilisation. Mais aussi heureux qu’il était, il lui manquait une chose. La violence infligée à Rudy l’avait laissé avec une hanche gauche douloureuse, ce qui l’empêchait de jouer avec ses compagnons adoptifs. En collectant de l’argent en ligne, Mme Williams a réussi à obtenir le montant nécessaire pour lui offrir une hanche bionique.

Mais tout le travail a porté ses fruits et Rudy s’est incroyablement rétabli grâce au dévouement inébranlable de Mme Williams et de ses donateurs. En juin 2018, trois ans après sa première opération de la hanche, Rudy a fait remplacer son autre hanche pour lui permettre de se déplacer facilement sans douleur. Bien que l’engagement initial de Mme Williams était de l’accueillir seulement, elle ne pouvait tout simplement pas laisser partir cet incroyable chien.

Maintenant, Rudy court partout avec ses compagnons adoptifs – une famille pleine d’animaux « dont personne d’autre ne veut », comme l’a dit Mme Williams sur YouTube. Elle encourage tout le monde d’accueillir un animal ou de soutenir ceux qui le font. Elle cite Mahatma Gandhi à la fin de sa vidéo, partageant l’opinion selon laquelle « la grandeur d’une nation et son progrès moral peuvent être jugés à la façon dont ses animaux sont traités ».

RECOMMANDÉ