Un chien se fait tirer dessus 40 fois, est ligoté et enterré vivant, puis des sauveteurs l’entendent gémir

Par Robert Jay Watson
3 décembre 2019 Mis à jour: 3 décembre 2019

Alors que les agents de contrôle des animaux du monde entier s’habituent à voir d’horribles actes de cruauté, même eux peuvent être troublés par ce que les gens peuvent faire à des animaux de compagnie innocents dont ils ne veulent plus. Sur l’île de Malte, près de la grotte Għar Ħasan, des officiers avaient été informés de la disparition d’un chien. Puis ils ont entendu le gémissement d’un animal. D’où ce son pouvait-il bien venir ?

En regardant autour d’eux, il était clair que le son venait de sous la terre. Quand ils ont commencé à creuser, ce qu’ils ont trouvé était si horrible que le Daily Mail l’a décrit comme étant probablement « le pire cas de cruauté envers les animaux jamais vu ».

Illustration – Shutterstock | Oleg Kopyov

Comme les agents maltais du bien-être des animaux l’ont dit à Sky News, plus ils creusaient, plus la situation s’aggravait. « Quand j’ai commencé à creuser, j’ai vu son nez. » Non seulement le chien avait été enterré vivant, mais son propriétaire avait essayé de s’assurer qu’il était parti pour de bon. Les sauveteurs ont trouvé Star en mai 2011.

« Puis nous découvrions que sa bouche était attachée avec une dentelle », ont dit les officiers à Sky News. « Même ses pattes étaient attachés. Cela veut dire qu’il voulait s’assurer que le chien ne s’échapperait pas. » Ils se sont mis à le faire sortir aussi vite qu’ils le pouvaient, incapables de croire que le chien avait survécu et que son maître pouvait être si malade.

Quand ils ont finalement réussi à déterrer le chien, il était si excité d’être en vie. L’un des agents de contrôle des animaux a été ému lorsqu’il a raconté à Sky News sa réaction après avoir été secouru et avoir passé 14 heures sous terre.

« On ne pouvait pas croire que dès qu’on l’a ramassé, il bougeait même la queue comme s’il était à nouveau heureux. »

Illustration – Shutterstock | SNP_SS

Comme si le crime n’était pas assez horrible, en tirant le chien, qu’ils avaient appelé Star, hors de terre, ils ont découvert qu’il avait reçu plus de 40 balles de plomb d’un fusil de chasse modifié. Le vétérinaire qui l’a soigné, le Dr Trevor Zammit, ne pensait pas qu’il avait la moindre chance de survivre ce jour-là.

Quand Sky News lui a demandé s’il pensait que Star pourrait passer les prochaines 24 heures, le vétérinaire lui a répondu : « Non, pas dans cet état, pas avec autant de balles tirées à bout portant. »

Mais Star a miraculeusement survécu à ses opérations chirurgicales, et alors que son histoire se répandait sur l’île, en Europe et dans le monde entier, des appels à la justice se sont multipliés, ainsi que des dons et des offres d’adoption pour Star. Le Times of Malta a écrit qu’une page Facebook créée pour le chien avait recueilli plus de 50 000 réactions de soutien et 8 200 euros (9 317 $ US) avaient été recueillis pour aider à trouver le coupable.

Comme l’a dit à Sky News un fonctionnaire responsable du bien-être des animaux, la meilleure chose que nous ayons tirée de cet horrible incident a été le désir de mettre fin à la cruauté envers les animaux à Malte.

« Il a réussi à rassembler tout le monde à bord, sur un front uni, pour défendre le bien-être des animaux. C’est le moment où la loi maltaise devient un peu plus sévère et plus dure avec les coupables qui sont si sadiques avec les animaux. »

L’histoire de Star a provoqué une énorme marche contre la cruauté envers les animaux dans les rues de Sliema, à Malte ; il y avait même des représentants du gouvernement, selon International Animal Rescue. Comme l’a dit le ministre des Affaires rurales George Pullicino, l’événement était « une protestation de désapprobation non seulement à l’égard du cas de Star mais aussi à l’égard de tous ceux qui sont cruels envers les animaux pour montrer leur pouvoir ».

Alors que Star s’était « amélioré à pas de géants compte tenu de l’étendue de ses blessures », comme l’a dit le Dr Zammit à l’International Animal Rescue, son corps avait subi trop de dommages pour se remettre.

Il est décédé le 6 juin 2011, selon Sky News, environ un mois après avoir été secouru, sous les soins de bénévoles qui lui ont donné tout l’amour possible.

Illustration – Shutterstock | Jude Black

Bien que le vétérinaire et les sauveteurs aient été bouleversés, il y a eu une certaine justice. Deux semaines seulement après la mort de Star, son ancien « propriétaire » et tortionnaire, Alfred Vella, a été jugé et condamné pour cruauté envers les animaux, condamné à trois mois de prison et à une amende de 10 000 €, selon le Times of Malta.

Bien que la vie de Star ait été tragiquement écourtée, son histoire a permis à une île entière de se dresser contre la cruauté envers les animaux !

RECOMMANDÉ