Un chien volé, séparé de sa propriétaire pendant deux ans, saute de joie lors des retrouvailles

Par Robert Jay Watson
9 novembre 2019 Mis à jour: 9 novembre 2019

« Reunited and it feels so good. » (Réunis et ça fait du bien.) – C’est ainsi que les paroles de l’air classique de R&B sont devenues plus vraies que jamais lorsque Natalia Stadnik, âgée de 52 ans, de Mariupol, en Ukraine, a finalement pu embrasser Lord, un Alabai, aussi connu comme un chien de berger d’Asie centrale, qui lui avait été volé deux ans auparavant.

Cette rencontre émotionnelle entre le chien et la dame n’aurait peut-être jamais eu lieu si ce n’était grâce à une photo partagée sur les médias sociaux qui a fait le tour du monde, jusqu’en Australie.

Pour Mme Stadnik, l’été 2017 a été l’un des moments les plus tristes de sa vie. Son chien Lord, qui était un membre indispensable de la famille, s’est échappé le 5 juillet 2017. Comme elle l’a expliqué à la Gazeta, avec sa fille Vika, elle a fouillé sans succès toute la ville à la recherche de leur animal de compagnie bien-aimé. Après avoir cherché partout, Mme Stadnik a affiché des avis dans toute la ville et a téléchargé sur les médias sociaux des photos du chien disparu.

Malheureusement, aucune des pistes n’a fonctionné, il y a même des escrocs qui ont téléphoné pour tenter de la faire chanter pour le retour du chien. Quand elle a refusé de payer les frais qu’ils exigeaient, ils l’ont menacée. « Tu ne veux pas payer l’argent, donnons [Lord] aux combats de chiens », lui ont-ils dit, selon la Gazeta.

Deux années sont passées et Mme Stadnik était découragée par la perte de Lord. Puis, par hasard, l’une de ses amies vivant en Australie a vu un message de Galina Lekunova sur la page « Happy Animals » – une organisation à but non lucratif de protection des animaux à Mariupol – sur un chien perdu. Elle a dit à Mme Stadnik que le chien ressemblait à son Lord perdu depuis longtemps. Quand l’ancienne propriétaire a vu le chien, elle n’arrivait pas à croire à quel point il avait l’air mal en point, émacié avec des côtes qui se voyaient, des ulcères et des plaques sans fourrure.

La rencontre entre la femme et le chien était prévue le lendemain, Galina Lekunova, membre du personnel du refuge, savait que ce serait émouvant. « Elle cherchait son chien depuis deux ans », a souligné Mme Lekunova au The Dodo.

Quand le grand jour est arrivé, Lord était mal à l’aise au début. Deux années d’une vie difficile dans la rue l’avaient rendu méfiant envers les gens et même agressif. Mais tout a changé quand Mme Stadnik l’a appelé par son nom. Je me suis raclé la gorge, je lui ai dit : « Lord, Lord, Lord », a-t-elle dit à la Gazeta. « Il s’est retourné, j’ai vu qu’il savait que c’était moi. Il m’a donné sa patte. »

Une fois que Lord a donné sa patte à Mme Stadnik, il n’est pas resté à distance et s’est finalement levé sur ses pattes arrière pour la couvrir de bisous. « Il collait sa tête contre moi comme un petit bébé », a-t-elle dit. « J’ai réussi à dire en pleurant : Qu’est-ce qu’ils t’ont fait… » Ces retrouvailles empreintes d’émotions ont fait pleurer beaucoup de gens qui les ont regardées sur l’Internet. Des milliers de personnes ont vu le lien inébranlable entre eux.

Quand Mme Stadnik a ramené son chien à la maison, « même le chat l’a reconnu immédiatement », note-t-elle sur la page Facebook de Happy Animals.

Depuis, elle se concentre à aider Lord à retrouver une vie normale, en particulier en ce qui concerne un régime alimentaire et sa fourrure. Elle a affiché une mise à jour avec des photos, laissant savoir à ses amis et aux personnes qui lui souhaitaient du bien que « trois mois se sont écoulés depuis que notre fils est rentré à la maison, c’était un mélange de joie et de larmes… Maintenant, il est en santé et apprécie à nouveau la vie ».

RECOMMANDÉ