Un chiot drogué et maltraité trouvé immobile sur le trottoir

11 mai 2019
Mis à jour: 10 juillet 2019

On a souvent remarqué un lien entre la maltraitance animale et la consommation de drogues. Malheureusement, à mesure que de plus en plus de jeunes font l’expérience de la drogue, leur propre bien-être et celui des autres peuvent en souffrir. Un chien a eu la chance de survivre à une épreuve qui portait précisément sur cette question.

Peanut n’avait qu’un an lorsqu’elle a été trouvée dans une situation difficile – pendant deux jours, on l’a vue allongée immobile devant une habitation connue pour être fréquentée par des consommateurs de drogues, a rapporté The Dodo.

Des agents de la fourrière de Philadelphie sont intervenus et l’ont trouvée sur le trottoir. L’état de Peanut était critique, car elle ne réagissait pas.

Les habitants de la région ont informé les policiers que le chiot avait été maltraité par des enfants du quartier et que les enfants lui avaient injecté différentes drogues. Peanut était soupçonnée d’appartenir à des voisins consommateurs de drogue, selon la Faithful Friends Animal Society.

Les agents ont pu constater qu’elle était fortement droguée et qu’elle avait besoin de soins d’urgence et de soins spécialisés. Ils l’ont donc transportée à la Faithful Friends Animal Society au Delaware. Là, ils ont confirmé qu’elle était très droguée et l’ont mise sous perfusion afin d’essayer d’évacuer la drogue de son corps.

« Quand elle est arrivée, elle était incapable de marcher, de se tenir debout, de manger ou de boire », a déclaré Kevin Rentz, directeur du marketing de la Faithful Friends Animal Society, à The Dodo. « Nos vétérans n’avaient jamais vu de tels mauvais traitements avec des narcotiques. C’était déchirant. » Les examens médicaux de Peanut ont indiqué qu’elle était sous l’effet de la cocaïne et du THC (tétrahydrocannabinol, du cannabis).

Le personnel l’a surveillée toute la nuit, et on craignait qu’elle ne s’en sorte pas. Cependant, le grand esprit combatif de Peanut l’a poussée à passer à travers, et malgré les obstacles, elle s’en est sortie.

« Elle tenait à peine la tête en l’air et était à peine capable de réagir », a dit Kevin Rentz. « On voyait bien qu’elle ne savait pas ce qui se passait. »

Après avoir surmonté les effets des psychotropes, comme les tremblements et la faiblesse, Peanut a commencé à recouvrer son état normal. Le lendemain matin, le personnel a été soulagé de la voir manger, boire et essayer de marcher.

Au bout de deux jours, pour le plus grand plaisir du personnel, elle a commencé à laisser transparaître sa personnalité.

« Elle a volé le cœur de tous les vétérinaires et techniciens d’ici », dit Kevin Rentz. « Une fois que la drogue a commencé à quitter son système, on a pu la voir reprendre du poil de la bête. »

Le personnel l’a rebaptisée Suzi pour marquer le début d’une nouvelle vie. Après la parution de son histoire dans les journaux locaux, une famille compatissante du Delaware a voulu l’adopter immédiatement et lui donner un foyer permanent. Aida Alicea a vu Suzi à la télévision et a immédiatement emmené sa famille au refuge pour animaux pour rencontrer Suzi.

« Nous avons été dévastés d’apprendre que quelqu’un, d’un jeune âge en plus, ferait quelque chose d’aussi cruel », a dit Rosa Alicea, la fille d’Aida.

« Quand nous l’avons vue pour la première fois, elle était allongée dans la cage du refuge et elle nous a juste regardés. Elle était si calme, elle n’aboyait jamais, elle n’était pas ébranlée par les aboiements qui l’entouraient », ajoute Rosa.

Rosa pensait que c’était le destin de la famille d’adopter Suzi.

« Notre chien de famille s’appelait aussi Suzi, et elle était de la même couleur », a partagé Rosa. « Je savais que ça devait être ainsi. »

Suzi pourrait bien avoir un peu de la « chance des Irlandais » – elle a été adoptée le jour de la Saint-Patrick. Suzi sera certainement comblée de l’amour et de l’affection qu’elle mérite, et nous espérons qu’elle oubliera l’horreur qu’elle a déjà vécue.

RECOMMANDÉ