Un cimetière à nouveau profané à Saint-Julien de Cassagnas dans le Gard

22 avril 2019 Mis à jour: 22 avril 2019

Les faits ont été constatés ce matin par une personne venue se recueillir dans le cimetière, en ce lundi de Pâques.

Des croix cassées et renversées sur une soixantaine de tombes ont été découvertes lundi matin dans un cimetière du Gard, à Saint-Julien-de-Cassagnas. Ces profanations ont été constatées tôt dans la matinée par une personne venue se recueillir sur les lieux, a précisé le sous-préfet d’Alès, Jean Rampon, confirmant une information initiale du quotidien Midi Libre.

Le maire de Nice a réagi sur Twitter en condamnant cette profanation. « Cet acte odieux, d’une lâcheté inouïe, comme tous les actes christianophobes, doivent être sévèrement punis », a-t-il écrit.

Une enquête ouverte

Aucune dégradation n’a en revanche été commise sur les tombeaux eux-mêmes. Selon le sous-préfet, ces faits ont probablement été commis dans la nuit de dimanche à lundi. Une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie.

Epochtimes.fr avec AFP

RECOMMANDÉ