Un colibri revient chaque année rendre visite à un ancien policier de l’équipe du SWAT qui lui a sauvé la vie

9 mai 2019 Mis à jour: 9 mai 2019

C’est probablement l’amitié la moins probable à laquelle on peut s’attendre : un minuscule colibri et un ancien policier tatoué de l’équipe SWAT.

Pour Mike Cardenaz, de Grovetown, en Géorgie, aux États-Unis, il existe un lien spécial entre l’homme et l’oiseau, un lien qui a commencé par une opération de sauvetage.

M. Cardenaz a travaillé pendant des années pour l’équipe des armes et tactiques spéciales dans sa communauté, mais après avoir pris sa retraite de l’unité semi-militaire et spécialisée de la police, il menait une vie familiale ordinaire.

Il y a environ quatre ans, expliquait le tacticien, un petit colibri à l’aile cassée est apparu sur son porche, attiré par les fleurs qui y étaient suspendues.

« Plusieurs de ses plumes dans ses ailes étaient cassées et il n’a pas pu s’envoler », a expliqué M. Cardenaz en s’adressant à 26NBC.

Il a appelé le colibri Buzz, il l’a amené chez lui pour le guérir. On lui donnait une solution de réhydratation et du sucre, puis on le gardait à l’intérieur pour qu’il puisse se reposer et aller mieux sans se soucier des éléments ou des prédateurs naturels.

Après huit semaines, M. Cardenaz avait l’impression que l’oiseau faisait pratiquement partie de la famille, mais la meilleure chose à faire était de le relâcher dans la nature, c’est exactement ce qu’il a fait. Tous les jours, il laissait le petit oiseau voler autour de la cour. Le colibri prenait des forces jusqu’à ce qu’un jour il file enfin pour l’hiver.

Il ne s’attendait pas à le revoir. Puis, un jour, il a regardé dehors et il était là : Buzz était revenu !

Chaque année, le petit oiseau revenait à l’endroit où il avait vécu les semaines les plus effrayantes de sa vie. C’est devenu une tradition, à tel point que lorsque Buzz était un peu en retard cette année, M. Cardenaz était un peu inquiet.

« J’étais un peu inquiet à son sujet. J’étais sur le porche, balayant le porche quand j’ai senti quelque chose voler autour de ma tête », a-t-il dit. « J’étais sur le porche, j’ai tendu la main, et il a atterri sur ma main. »

M. Cardenaz a expliqué que les colibris ne s’approchent généralement pas et n’atterrissent pas sur les mains des humains, alors il est convaincu que l’oiseau qui l’approche chaque année est Buzz. Comme il a aussi soigné un écureuil blessé, il n’est pas étranger à gagner la confiance des animaux blessés. Il a dit que les gens l’appellent maintenant « Dr Doolittle », ce qui lui a valu la réputation d’être l’homme qui aime sauver les créatures les plus vulnérables lorsqu’il n’est pas en train de porter son attention aux gros bolides.

Il n’est pas particulièrement surprenant que Buzz file pendant des mois lorsque les températures baissent. Les colibris ne sont pas de grands amoureux du froid, choisissant de filer au Mexique ou en Amérique centrale quand l’air commence à se refroidir et reviennent quand le temps se réchauffe de nouveau.

M. Cardenaz n’est certainement pas le seul bon samaritain qui aime la nature et qui a soigné un animal sauvage. Mais avec ses bras massifs et ses tatouages, il est peut-être le plus surprenant que nous ayons jamais vu !

RECOMMANDÉ