Un couple accueille des triplés identiques prématurés « une chance sur 200 millions » en Grande-Bretagne

Par SWNS
24 mai 2021
Mis à jour: 24 mai 2021

Un couple a défié la probabilité de « une chance sur 200 millions » pour accueillir les triplés identiques les plus prématurés jamais nés en Grande-Bretagne.

Les parents Lauren et Jack Mountain, de Bewdley, Worcs, ont été stupéfaits d’apprendre, lors de l’examen médical de 12 semaines, qu’ils n’attendaient pas leur premier enfant, mais leurs trois premiers bébés.

« Lorsque nous avons appris que nous attendions des triplés, c’était une grande surprise, nous n’arrivions pas à y croire », a dit Lauren, âgée de 28 ans. « C’était assez difficile à réaliser et à comprendre, car il n’y a pas de jumeaux ou de multiples dans la famille. »

(SWNS)

Lauren, qui travaille comme conseillère en développement durable, a expliqué que le couple s’inquiétait de savoir comment il allait s’occuper de trois enfants en même temps, car son mari est enfant unique et ils avaient toujours envisagé d’avoir eux-mêmes une toute petite famille.

« Il nous a fallu quelques semaines pour nous faire à cette idée, puis nous sommes devenus très enthousiastes », a dit Lauren.

Les nouveaux parents ont été orientés vers un spécialiste après l’échographie de 12 semaines, en raison du risque élevé de STT (syndrome transfuseur-transfusé) causé par le partage du placenta. Comme il s’agissait d’une grossesse à haut risque, Lauren a dit qu’ils étaient « un peu effrayés et un peu nerveux ».

« Nous avons rencontré notre famille et nos amis sur FaceTime pour leur annoncer la nouvelle et voir leur réaction », a dit Lauren. « Plusieurs n’arrivaient pas à y croire et pensaient que nous leur racontions des histoires. Nous avons dû leur montrer les photos de l’échographie pour prouver qu’ils étaient vraiment trois. »

(SWNS)

À l’échographie de 16 semaines, les médecins ont annoncé aux futurs parents que les triplés seraient des garçons. Les parents enthousiastes ont alors commencé à choisir des noms.

« Comme ils sont trois, il y avait moins de pression que de devoir choisir un seul nom », a souligné Lauren. « Nous avons opté pour des noms inhabituels parce qu’ils sont eux-mêmes si inhabituels. »

Bien que Jack, âgé de 29 ans, plombier et chauffagiste, ait été nerveux au départ, il s’est réjoui dès qu’il a su que la grossesse se déroulait bien.

En raison de la pandémie, Jack ne pouvait pas être aux côtés de sa femme pendant ses échographies à l’hôpital, ce qui, il l’admet, a été difficile.

Lauren a perdu ses eaux 10 semaines plus tôt que prévu et Jack l’a emmenée aux urgences de l’hôpital Worcestershire Royal.

« J’ai dû avoir une anesthésie générale », raconte Lauren. « C’était très intense, car ils sont nés dans les huit heures qui ont suivi. »

Le 16 janvier, les triplés, River, Beau et Leo, sont nés par césarienne d’urgence à six minutes d’intervalle, respectivement à 6 h 59, 7 h 04 et 7 h 06 du matin. River et Beau pesaient 1,39 kg, tandis que Leo pesait 1,36 kg.

(SWNS)

« Je me suis réveillée 12 heures plus tard alors qu’ils étaient déjà dans l’unité de soins néonatals, donc je ne les ai rencontrés que plus tard dans la soirée », a dit Lauren. « Je les ai vus en premier sur le téléphone de Jack parce qu’il avait été autorisé à les voir plus tôt. »

Le couple s’était inquiété de ne pas pouvoir être ensemble en raison des restrictions de la pandémie mais, comme il s’agissait d’un accouchement d’urgence, Jack a pu être aux côtés de Lauren.

Après la naissance, le couple a appris que les chances d’avoir des triplés identiques conçus naturellement sont d’une chance sur 200 millions.

« Trois jumeaux identiques, c’est très rare », a dit Lauren. « Avec les triplés, la plupart du temps, vous avez des jumeaux et un enfant unique. »

« Je fais partie d’un groupe Facebook de mères de triplés et il y a quelques triplés qui sont nés plus prématurément, mais aucun n’est identique et conçue naturellement. »

Beau et Leo sont maintenant rentrés à la maison avec leur maman et leur papa tandis que River reste à l’hôpital, car il a toujours besoin d’une assistance respiratoire.

« Ces quelques semaines, ces quelques mois en fait ont été très fatigants, mais nous allons bien maintenant », a dit Lauren. « C’est la folie avec Beau et Leo à la maison et nous faisons des allers-retours à l’hôpital pour voir River chaque jour. »

« C’est doux-amer de pouvoir ramener les deux enfants à la maison et de laisser River à l’hôpital alors qu’il est par ailleurs si fort et en bonne santé. Nous attendons juste qu’il grandisse un peu plus et qu’il développe ses poumons pour pouvoir l’amener à la maison. »

(SWNS)

Le couple trouve que la situation est très difficile, mais ils gardent espoir et croient que River pourrait rentrer à la maison dans quelques semaines, plutôt que dans quelques mois, bien que Lauren a souligné que « tout dépend du bébé ».

Cependant, les nouveaux parents sont reconnaissants d’avoir un certain soutien de la part des grands-parents des garçons qui ont pu s’occuper de Leo et Beau lorsqu’ils rendaient visite à River à l’hôpital, ou même lorsqu’ils prenaient une douche.

Pour ce qui est de distinguer les triplés, Lauren a confié que seuls elle, Jack et quelques membres de la famille sont capables de les distinguer. La nouvelle maman a dit que même les infirmières de l’hôpital avaient du mal à distinguer les triplés.

« Il y a des différences dans la forme de leur tête que nous utilisons pour les distinguer, mais ceci peut changer en grandissant », a-t-elle dit.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ