Un couple achète toutes les paires de chaussures d’un magasin fermant ses portes pour les donner à un centre d’hébergement pour femmes

Par GQ Pan
2 août 2019 Mis à jour: 3 août 2019

Le shopping d’un couple du New Jersey à la recherche d’une paire de chaussures a fini par aider des centaines de femmes et d’enfants à marcher plus confortablement. Ainsi, après avoir racheté le stock du magasin Payless, le couple a fait don de toutes les chaussures à un refuge pour femmes.

Tout a commencé fin juin lorsque Patrick Riordan et Susan Cook sont entrés dans un magasin Payless à Hamilton dans le New Jersey, à la recherche d’une paire de chaussures pour Susan Cook et peut-être quelque chose pour les petits-enfants, rapporte Hamilton Pulse.

Selon NJ.com, Payless ShoeSource a fait faillite deux fois en moins de deux ans. Bien que la chaîne internationale de vente au détail de chaussures devait fermer la totalité de ses 2 300 magasins aux États-Unis, il en reste encore plusieurs dizaines dans le New Jersey.

Dans le cadre de la vente de l’entreprise, tout le stock du magasin devait être soldé à 2,70 euros.

« Quand nous sommes entrés, ils sont passés de 2,70 euros à 1,80 euro », a relaté Patrick Riordan à CBS3.

Le couple a entamé une conversation avec les employés au sujet de la fermeture de l’entreprise et leur a demandé à quand la date de la fermeture finale avait été fixée. Après avoir appris que les employés voulaient vider le magasin le plus tôt possible, ils ont décidé de faire quelque chose d’incroyable.

« Je me suis tourné vers Susan et lui ai dit : ‘Et si nous achetions tout et que nous le donnions à une œuvre de charité ? À cela elle a rapidement répondu que ce serait génial’ », a précisé Riordan à Hamilton Pulse. Ils ont ensuite demandé au gérant du magasin s’ils pouvaient acheter toutes les paires de chaussures restantes du magasin pour 0,90 euros la paire.

« Je me renseigne », a déclaré le responsable, qui a passé quelques coups de fil au responsable du district, puis a informé le couple que tous les derniers articles disponibles dans le magasin, allant de baskets pour enfants à 54 euros à des bottes de travail à 54 euros, des chaussures pour le nautisme à 4,50 euros, des collants différents et 27 euros de pantoufles et tout le reste – passait maintenant 0,90 euros chacun.

Le couple est reparti avec beaucoup plus de chaussures qu’il ne l’avait prévu. Ils ont dépensé 223 euros pour acheter les 247 paires de chaussures qui allaient nécessiter près de 11 sacs, a rapporté CBS3.

« Il y avait toutes sortes de chaussures. Des baskets pour enfants, des baskets pour garçons, des baskets lumineuses », a déclaré M. Cook, notant que la valeur au détail des chaussures qu’ils avaient achetées était probablement d’environ 4 500 euros.

Avec 11 sacs d’articles, le couple devait décider à qui faire le don de ses achats. La fille de Susan, Racheal, a suggéré WomanSpace, un organisme de Lawrenceville, dans le New Jersey, qui offre un refuge d’urgence et des services juridiques aux femmes et aux enfants qui fuient la violence familiale et sexuelle. Elle s’est également portée volontaire pour aider à transporter tous les dons.

« Dieu merci pour ma fille, elle a su tout de suite qui appeler, et nous avons dû charger le reste des articles dans sa voiture parce que nous ne pouvions pas tout mettre dans la nôtre », a expliqué Susan Cook au site web de nouvelles locales Hamilton Pulse.

« C’est la générosité qui nous permet de subvenir aux besoins des centaines de familles qui résident dans nos programmes », a écrit WomenSpace dans un message sur Facebook, en reconnaissance de l’acte de gentillesse du couple.

« Que ce soit à court ou à long terme, qu’ils viennent pour des conseils individuels ou en groupe, nous pouvons leur offrir ce que la plupart des gens tiennent pour acquis et nous pouvons le faire grâce à cette famille généreuse et à d’autres qui comme eux comprennent l’importance du partage. »

« De petites choses comme une paire de chaussures peuvent faire une grande différence pour les personnes dans le besoin, surtout les enfants. Nous pourrions peut-être créer un effet de spirale », a déclaré le couple lors d’une interview au Hamilton Pulse, espérant que leur générosité pourra inspirer d’autres bonnes actions.

« La compassion humaine et les gens qui se soucient des autres, c’est ce qui compte. »

RECOMMANDÉ