Un couple de personnes âgées humilié par un voisin à cause de leur maison délabrée reçoit 43 000 dollars de dons

Par CNN
3 septembre 2020
Mis à jour: 3 septembre 2020

Jimmy et Marilyn Curcuru vivent ensemble depuis plus de 50 ans dans leur maison située dans le quartier de Portuguese Hill à Gloucester, dans le Massachusetts. Ils y ont élevé leurs trois enfants et possédaient auparavant une petite entreprise dans la communauté.

Mais fin juillet, le couple a reçu dans sa boîte aux lettres une note anonyme, censée provenir d’un voisin. « S’il vous plaît, peignez-moi ! » disait la note, qualifiant leur maison d’« horreur ».

Jimmy, 71 ans, a déclaré qu’il était « très contrarié au début », non pas à cause de ce que disait la lettre, mais parce que celui qui avait écrit cette note « n’a pas eu le courage de la signer ».

Il a expliqué qu’ils savaient que leur maison était tombée en ruine, mais que divers problèmes de santé les avaient récemment empêchés, lui et sa femme, de faire de gros travaux de rénovation.

« C’était lâche de sa part d’écrire une lettre pareille », a déclaré M. Curcuru.

Marilyn et Jimmy Curcuru dans leur maison de Gloucester (Avec l’aimable autorisation de Michelle Baran)

En 2006, M. Curcuru a été victime d’une crise cardiaque et a subi un quadruple pontage. Son entreprise d’encadrement a ensuite été fermée pendant des mois et « ne s’en est jamais vraiment remis », a déclaré sa fille Michelle Curcuru Baran à CNN. L’année suivante, M. Curcuru a également développé des problèmes rénaux à cause des médicaments qu’il avait pris après l’opération.

La femme de M. Curcuru, Marilyn, 72 ans, est atteinte de sclérose en plaques depuis plusieurs décennies. Elle utilisait un fauteuil roulant électrique, mais a été clouée au lit il y a environ quatre ans. Leur fille aînée, Lynanne, a quitté son travail pour prendre soin de sa mère.

M. Curcuru travaillait à temps partiel dans une quincaillerie jusqu’à il y a deux mois. Son médecin lui a conseillé de ne plus y travailler jusqu’à ce que la pandémie de Covid-19 soit maîtrisée, mais M. Curcuru a décidé il y a deux mois de prendre sa retraite pour « rester plus à la maison et être un peu plus avec Marilyn ».

La maison de la famille Curcuru à Gloucester, Mass. Marilyn et Jimmy Curcuru vivent ensemble dans cette maison depuis plus de 50 ans. (Avec l’aimable autorisation de Michelle Baran)

Michelle Baran affirme que son père a toujours fait du mieux qu’il pouvait, mais des problèmes de santé ont rendu les réparations de la maison physiquement et financièrement difficiles pour la famille Curcuru. Elle a découvert la note anonyme envoyée à ses parents et a publié une photo de la note sur Facebook.

« Je remercie mon voisin qui s’inquiète de me faire savoir que ma maison a besoin d’être repeinte. Devinez quoi ? Je sais. J’y travaille depuis presque quatre ans », a écrit Michelle Baran. « Je passe moi-même régulièrement devant des maisons qui ressemblent à la mienne et je me demande ce qui se passe dans leur vie. Je ne les juge pas sans savoir ce qu’ils vivent. »

Une fois que Michelle Baran a rendu son message public, la réponse et le soutien à sa famille ont été rapides, a-t-elle confié.

Le lendemain, des personnes lui ont proposé de peindre la maison pour elle. La maire de Gloucester est même passée lui demander comment elle pouvait l’aider. Dans les jours qui ont suivi, un voisin a lancé une page GoFundMe pour la famille et, peu après, les médias locaux ont commencé à rapporter l’histoire, a déclaré Michelle Baran.

« Le post sur Facebook a été écrit le jour où cela s’est produit, donc notre première pensée était la colère, surtout ma sœur qui vit avec eux à la maison et qui a fait tant de sacrifices… c’est blessant et énervant au début », a déclaré Michelle Baran. « Mais au fil des semaines et des manifestations de la communauté, la personne qui a écrit le mot n’a plus eu d’importance. »

(Illustration – Haye Kesteloo/Shutterstock)

Dans la soirée du 29 août, la page GoFundMe avait recueilli près de 43 000 $ (36 0314 €) auprès de plus de 650 donateurs du monde entier. L’argent servira à financer non seulement une nouvelle peinture, mais aussi la réparation du toit qui fuit et le remplacement du revêtement en bois pourri et de certaines fenêtres qui n’ont pas été remplacées depuis les années 1950, a déclaré Michelle Baran.

Bien qu’ils ne sachent toujours pas qui leur a écrit la note qualifiant leur maison d’« horreur », les Curcuru, qui ont récemment célébré leur 51e anniversaire de mariage au mois de juin, se disent reconnaissants envers tous ceux qui sont venus soutenir leur famille.

« C’est très émouvant pour moi d’en parler. Pour tous ceux qui ont participé, qui nous ont envoyé des chèques, nous allons envoyer une note de remerciement à chacun d’entre eux. Il n’y a pas de mots pour moi… pour les remercier correctement de ce qu’ils ont fait », a déclaré Jimmy Curcuru.

FOCUS SUR LA CHINE – Des manifestations à grande échelle éclatent en Mongolie-Intérieure

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ