Un couple laisse 9.400$ en pourboire au restaurant pour aider le personnel à traverser les fermetures dues au coronavirus

Par CNN
22 mars 2020
Mis à jour: 22 mars 2020

Le personnel d’un restaurant populaire de Houston a reçu un pourboire de 9 400 dollars (8 700 euros), de la part de clients réguliers, qui voulaient les aider à se débrouiller pendant les fermetures à la suite du coronavirus.

Le couple s’est présenté lundi de bonne heure au restaurant Irma’s Southwest, après avoir appris que tous les restaurants du comté devraient fermer leurs salles à manger et n’offrir qu’un service de livraison ou pour emporter, selon ce qu’a déclaré Louis Galvan, le propriétaire du restaurant à CNN.

« On ne s’y attendait pas, pour être honnête avec vous », a déclaré Louis Galvan. « Ils ont laissé un pourboire à tout le personnel de cuisine et de service, ce qui était inattendu. »

Ils ont laissé 1 900 dollars en argent comptant et un pourboire de 7 500 dollars sur la carte de crédit, a déclaré M. Galvan. Il a dit que le couple voulait rester anonyme.

La facture de leur repas s’élevait à 90,12 $.

Le mari avait écrit sur le reçu : « Gardez le pourboire pour payer vos hommes au cours des prochaines semaines. »

M. Galvan a déclaré qu’ils partageraient l’argent entre ses 30 employés, ce qui leur donnera environ 300 dollars chacun.

« Ils étaient stupéfaits qu’un client se soucie autant d’eux pour laisser cette somme afin de les aider à traverser cette période difficile », a déclaré M. Galvan.

Il a dit qu’ils ne savent pas combien de temps cela va prendre pour que les choses reviennent à la normale, mais que ce sera au minimum 15 jours.

« Nous essayons simplement d’arriver au moment où tout le monde aura un salaire normal », a déclaré M. Galvan.

Le personnel a passé la journée de mardi à nettoyer et désinfecter le restaurant pour que la cuisine soit prête pour les commandes pour emporter le mercredi. M. Galvan a indiqué que le restaurant proposerait un menu limité, comprenant des fajitas, leurs célèbres tamales et d’autres plats mexicains populaires.

« Nous ne sommes même pas préoccupés de la rentabilité à ce stade-ci. On est en mode survie », déclare-t-il.

M. Galvan a indiqué que le personnel continue de venir travailler pour que le restaurant demeure ouvert, même s’il lui faudra peut-être un certain temps avant de payer le salaire normal.

« En fin de compte, ils se portent volontaires parce que nous n’avons aucune idée de combien de temps cette situation va durer », a-t-il déclaré. « Ça pourrait être 15 jours, ça pourrait être 150 jours, on ne sait pas. »

Il dit savoir que certains restaurants de la région ferment et mettent à pied les travailleurs jusqu’à la fin de la crise, mais il veut soutenir ses employés et la communauté.

« Nous sommes à Houston depuis les années 80 et nous voulons simplement nous assurer, peu importe que nous fassions 10 repas ou 100 repas par jour, nous sommes là pour nos résidents autant que possible », a-t-il déclaré.

RECOMMANDÉ