Un couple, atteint de trisomie 21, est couronné roi et reine du bal de fin d’année de l’école

Par Michael Wing
20 juillet 2019 Mis à jour: 20 juillet 2019

Dylan Hughes et Amélie Barker sont un couple populaire à Monmouth Comprehensive School, au Pays de Galles. Ils ont tous les deux 16 ans.

Ils sont tous les deux atteints de trisomie 21 (ou syndrome de Down). Et ils ont été couronnés récemment respectivement roi et reine du bal de fin d’année par leurs camarades de classe.

Selon Victoria Hughes, la mère de Dylan, les deux tourtereaux étaient « ravis » de l’honneur qui leur a été accordé.

« Il est rentré très heureux chez lui à minuit », a dit Victoria au Daily Mail. « Dylan ne voulait pas enlever sa couronne et son écharpe, il était vraiment ravi. »

Le couple se connaît depuis l’âge de 3 ans mais a fréquenté des écoles primaires différentes. Ils ont commencé à se rapprocher davantage au cours des 18 derniers mois après avoir repris contact au lycée Monmouth Comprehensive.

Puis, en mars, ils ont commencé à sortir ensemble.

« C’était une très bonne idée », a dit la mère de Dylan. Ils prévoyaient de se rencontrer au Pizza Express local, et Victoria a rencontré le gérant avant le rendez-vous pour lui expliquer le plan et réserver une table. Le directeur et les employés étaient heureux d’y participer.

La mère était plus nerveuse qu’eux, mais tout s’est déroulé sans problème. Depuis, ils sont sortis plusieurs fois et ont passé des soirées et des week-ends ensemble. Dylan apportait parfois des fleurs à Amélie avant leur sortie.

Après trois mois, Dylan savait qui il emmenait au bal.

Le couple a connu un grand succès auprès de leurs pairs. Selon la tradition de l’école, les élèves devaient choisir lequel d’entre eux serait leur roi et leur reine de la rentrée. Et comme Dylan et Amélie étaient devenus populaires, ils ont été choisis parmi les 1 600 élèves de Monmouth Comprehensive.

« Ils n’ont pas été choisis comme Roi et Reine du bal parce qu’ils sont atteints de trisomie », souligne Victoria, « mais parce qu’ils sont des élèves très populaires et que tout le monde est vraiment heureux pour eux. »

En plus d’être le favori d’Amélie, Dylan est aussi un joueur de rugby et un nageur dans l’équipe de natation réservée aux personnes qui vivent avec la trisomie 21, GB Down Syndrome Swim Team, et assistera aux Championnats d’Europe en Sardaigne en septembre.

Pour ce qui est de se fondre dans leur communauté, ils ne sont pas traités différemment des autres.

Dylan et Amélie vont tous les deux dans une école publique. Hayley Page, la directrice adjointe de l’école, est favorable à cette inclusion et au fait qu’ils ont tous deux été choisis par leurs pairs. Ceci reflète le « niveau d’inclusion et les valeurs » du lycée, a-t-elle dit.

Monmouth Comprehensive School, Pays de Galles (©Google Maps)

Selon Victoria, « la norme devrait être que les enfants atteints de trisomie poursuivent leurs études dans le système d’éducation publique, qu’ils trouvent un emploi et qu’ils vivent de façon autonome ».

« Nous avons tous de grandes attentes à l’égard de nos enfants, alors, dans la famille, nous considérons ces choses comme normales, pourquoi ne le seraient-elles pas ? »

« Nous devrions célébrer le fait que Dylan et Amélie font partie de la communauté et de l’école. »

RECOMMANDÉ