Un donateur démocrate, Ed Buck, est accusé pour prostitution et overdose entraînant la mort

Il risque la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle
Par Zachary Stieber
8 août 2020
Mis à jour: 8 août 2020

Un grand jury fédéral a retourné cette semaine un acte d’accusation avec quatre délits supplémentaires contre Ed Buck, dont celui d’avoir prétendument incité des victimes à voyager entre les États pour se prostituer.

Ed Buck, 65 ans, a été arrêté l’année dernière après qu’un troisième homme a fait une overdose à son domicile en Californie. Les procureurs ont déclaré que M. Buck avait injecté de la méthamphétamine à l’homme, Timothy Dean, trois semaines de suite avant l’overdose fatale.

Ed Buck a été accusé d’avoir dirigé une maison de drogue, d’avoir causé des blessures graves et d’avoir administré de la drogue. Un grand jury a par la suite rendu un acte d’accusation en cinq chefs – deux chefs pour avoir fourni de la méthamphétamine ayant entraîné la mort et trois chefs pour avoir distribué de la méthamphétamine à des hommes. Gemmel Moore, un homme âgé de 26 ans, aurait également été incité à se rendre dans la région de Los Angeles pour se livrer à la prostitution et serait mort après avoir été approvisionné en méthamphétamine par Ed Buck.

Quatre chefs d’accusation supplémentaires – deux pour avoir incité un homme à voyager dans l’intention de le faire se prostituer, un pour avoir sciemment et intentionnellement distribué de la méthamphétamine, et un pour avoir utilisé sa résidence pour distribuer des stupéfiants tels que de la méthamphétamine et des sédatifs comme le clonazépam – ont fait partie d’une nouvelle mise en accusation retournée par un grand jury mardi.

Ludlow B. Creary II, l’un des avocats d’Ed Buck a déclaré à Epoch Times : « Nous maintenons que notre client est innocent de toutes les accusations. »

Selon les dossiers du tribunal, Ed Buck aurait sollicité des victimes sur des plateformes de médias sociaux et aurait utilisé un recruteur pour repérer et proposer des hommes.

Ed Buck (C), est confronté par le service de sécurité après avoir perturbé l’événement de campagne de la candidate au poste de gouverneur du Parti républicain californien, Meg Whitman, le 22 septembre 2010 à Los Angeles, Californie (Kevork Djansezian/Getty Images)

Une fois que les hommes étaient à son appartement, les hommes ou Buck auraient utilisé des seringues contenant de la méthamphétamine pour injecter les victimes, parfois sans leur consentement, ont déclaré les autorités. Buck aurait parfois injecté les victimes alors qu’elles étaient inconscientes.

« Je reste profondément préoccupé par la sécurité des personnes dont les circonstances de vie peuvent les rendre plus vulnérables aux prédateurs criminels », a déclaré Jackie Lacey, procureur du comté de Los Angeles, dans une déclaration faite l’année dernière lors de la première inculpation de Buck.

Gemmel Moore, qui a été retrouvé mort en juillet 2017, avait écrit dans son journal que Buck était « celui qu’il fallait remercier » pour sa dépendance à la drogue.

« Il m’a donné ma première injection de crystal meth, c’était très douloureux, et après tous les problèmes, je suis devenu dépendant », a-t-il écrit en 2016. Il a ajouté plus tard : « Si ça ne faisait pas si mal, je me suiciderais, mais je laisserai Ed Buck le faire pour l’instant. »

Buck risque la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle. Son procès est prévu pour le 19 janvier 2021.

E. Buck est un donateur de longue date de représentants démocrates, notamment le président du service du renseignement de la Chambre des représentants Adam Schiff (démocrate, Californie), les candidats à la présidence Barack Obama et Hillary Clinton, et le représentant Ted Lieu (démocrate, Californie).

Certains représentants ont voulu se distancer d’Ed Buck.

Après le premier décès survenu en 2017, la représentante Karen Bass (démocrate, Californie) a publié une déclaration dans laquelle elle admet avoir reçu 250 dollars d’Ed Buck mais affirme ne pas le connaître.

« Ce que j’entends et lis à propos de sa conduite avec Gemmel est profondément troublant. S’il y a d’autres victimes, elles devraient se manifester immédiatement. J’espère que les forces de l’ordre sont prêtes à enquêter et à engager des poursuites dans toute la mesure permise par la loi. Mes pensées vont aux amis et à la famille de Gemmel ce soir », a-t-elle déclaré.

Adam Schiff, Ted Lieu et d’autres législateurs se sont engagés à redonner les contributions d’E. Buck à des œuvres de charité depuis que Timothy Dean est décédé dans l’appartement de E. Buck.

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ