Nord : l’enfant de 12 ans s’est noyé dans la Lys à la suite d’un pari

Par Michal Bleibtreu Neeman
16 juin 2020
Mis à jour: 18 juin 2020

Samedi 13 juin en fin d’après-midi, un adolescent de 12 ans est décédé en noyade dans la Lys, au niveau d’une écluse en centre-ville de Merveille (Nord). Une cellule psychologique a été mise en place par la mairie et une enquête a été ouverte.

Samedi, en fin d’après-midi, un adolescent de 12 ans s’est noyé devant ses amis et des passants. Il a été aspiré par les énormes remous de la chute d’eau et emporté par le fond.

Les secours on été alertés vers 18 h. D’importants moyens ont été mobilisés pour tenter de sauver l’adolescent.

Louis Bassement laisse une petite sœur et une famille en deuil.

D’après les copains avec qui la victime se trouvait au moment de l’accident, l’adolescent aurait sauté dans l’eau à la suite d’un pari pour gagner une modique somme d’argent. Ces propos doivent encore être vérifiés par la gendarmerie, qui a ouvert une enquête.

L’écluse étant située en centre-ville, cachée derrière l’espace culturel Robert-Hossein au bout de l’impasse Robert-Duhamel, mais accessible via un petit sentier, plusieurs passants ont été témoins de l’accident.

Tentatives de réanimation

Plusieurs équipes de secours ont été mobilisées. Une équipe cynophile, deux équipes de plongeurs de Lille et du Dunkerquois, des sauveteurs aquatiques et des pompiers des casernes de Merville, Estaires, Haubourdin, Hazebrouck et Roubaix sont mobilisés. Le SMUR d’Armentières est également sur les lieux. Le garçon a été finalement extrait de l’eau par les plongeurs. Retrouvé en arrêt cardio-respiratoire, il est décédé malgré les tentatives de réanimation.

Une cellule psychologique a été mise en place dans la salle du conseil municipal de la commune pour accueillir les adolescents, la famille et d’autres témoins du drame.

Des adolescents y sautent régulièrement

Ce drame n’est malheureusement pas le premier, selon les témoignages des habitants. Malgré l’arrêté d’interdiction de baignade pris par la municipalité, des groupes persistent à sauter dans la Lys, au niveau de cette écluse et non loin de l’ancien moulin Hennion.

« Des panneaux ‘baignade interdite’ sont retrouvés jetés dans l’eau, la police municipale passe régulièrement, mais n’a pas que cette mission », souligne le maire Joël Duyck interviewé par La Voix du Nord. Nous avons aussi mis en place un médiateur de rue pour de la prévention, mais rien n’y fait. On ne peut pas border de clôtures toutes les rivières. »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ