Un énorme saint-bernard de 73 kg nommé Hercule se prend pour un petit chien et écrase les invités de ses maîtres

Par Kennedy News Media
14 avril 2021
Mis à jour: 9 mai 2021

Un couple s’est vu contraint d’avertir tous ceux qu’ils reçoivent dans leur maison de faire attention lorsqu’ils s’assoient, car ils risquent de se retrouver coincés sous leur chien Hercule, qui se prend pour un petit chien de compagnie.

Hercule, un saint-bernard de 2 ans, n’est pas conscient de son énorme taille, car ce « gentil compagnon » n’aime rien tant que de s’asseoir sur les genoux des gens pour les câliner.

Mais une fois que l’énorme chien de 73 kg s’est posé sur les genoux de quelqu’un, cette personne ne peut plus s’en aller jusqu’à ce qu’Hercule décide qu’il en a assez.

Hercule, un « doux géant » canin de 73 kg qui pense qu’il est un petit chien, assis sur sa propriétaire Katie Bridge, 29 ans, chez eux à Bristol, au Royaume-Uni (Kennedy News and Media)

Ses propriétaires, Katie et Nick Bridge, tous deux âgés de 29 ans, se retrouvent régulièrement coincés sous leur colossal canidé pendant si longtemps que leurs jambes deviennent insensibles.

Les parents déconseillent même à leurs invités de s’asseoir à l’un des endroits préférés d’Hercule, à moins qu’ils ne soient prêts à « s’armer de courage » pour supporter le poids du mammouth.

« Hercule pense vraiment qu’il est un petit chien de compagnie, mais c’est comme avoir un homme adulte sur les genoux », a déclaré Katie, qui travaille comme aide-soignante.

Nick Bridge, 29 ans, de Bristol, tenant le saint-bernard Hercule alors qu’il n’avait que 8 semaines (g), pesant déjà 11 kg ; et son propriétaire le portant à nouveau à 6 mois (g), ayant considérablement grandi (Kennedy News and Media)

« Vous devez vraiment vous accrocher parce qu’il est lourd, il pèse plus que moi. »

« Et une fois qu’il est sur vous, vous ne pouvez plus déloger jusqu’à ce qu’il décide de bouger. Vous êtes là pour longtemps, car il n’y a aucune chance que vous fassiez descendre un si gros chien de vos genoux. »

« Il s’assoit sur nous jusqu’à ce que nos jambes soient complètement engourdies, mais il est tellement heureux que nous ne pouvons pas nous résoudre à le repousser. »

« Nous devons avertir tous ceux qui viennent à la maison de ne jamais s’asseoir sur le sol, car c’est l’endroit préféré d’Hercule pour venir se blottir contre vous et s’asseoir sur vos genoux. »

Elle ajoute : « Si vous ne voulez pas que 73 kg s’assoient sur vos genoux, ne vous asseyez pas sur le sol. »

Quand ils l’ont eu pour la première fois, ils se sont dit qu’il ne serait jamais autorisé à monter sur le canapé. Ils étaient très stricts à ce sujet au début, mais à l’âge de 4 mois, ils l’appelaient déjà pour des câlins.

« Il adore venir se blottir contre nous, surtout le soir, une fois que nous avons couché notre petite fille », dit Katie. « Il vient pour un câlin et prend presque toute la place sur le canapé. »

Katie Bridge en novembre, deux jours après son retour de la maternité avec sa fille Zoé, (maintenant 4 mois), et le « gentil géant » Hercule, maintenant âgé de 2 ans (Kennedy News and Media)

Katie et Nick, un ingénieur, qui ont une fille de 4 mois nommée Zoé, ont ramené Hercule à la maison alors qu’il n’avait que 8 semaines et pesait déjà 11 kg.

Bien qu’ils se sentaient prêts à vivre avec un gros chien, Katie et Nick n’auraient jamais présagé la rapidité avec laquelle Hercule a grandi, le chiot prenant plus de 2 kg par semaine.

Aujourd’hui, Hercule mesure 1,73 m et consomme des sacs de croquettes pour chiens de 15 kilogrammes toutes les deux semaines.

Katie et Nick admettent que partager leur maison et leur vie avec leur chiot géant a nécessité quelques aménagements, dont le plus coûteux a été l’achat d’une nouvelle voiture.

Après avoir réalisé que leur voiture ne serait jamais assez grande pour Hercules adulte, Katie et Nick ont opté pour un véhicule plus grand, déboursant 24 000 livres (environ 39 500 euros), pour satisfaire aux besoins de leur chien.

Hercule, couvert de boue après une promenade, occupant tout l’espace arrière de la voiture de ses propriétaires qu’ils ont achetée spécialement pour répondre à sa taille énorme (Kennedy News and Media)
Hercule le saint-bernard, âgé de 2 ans, prend tout un canapé quand il se détend au soleil chez lui à Bristol (Kennedy News and Media)

Le couple doit également faire face à la bave du saint-bernard, qui, en raison de la taille d’Hercule, éclabousse les murs – et parfois des enfants d’inconnus qui passent par là.

Mais la maman dit que le plus grand aménagement a été de prévoir des heures pour des trajets qui ne devaient prendre quelques minutes, car tous les gens qu’ils croisent veulent rencontrer le puissant Hercule.

« Heureusement, Hercule a atteint l’âge adulte maintenant. Je ne pense pas que notre voiture en supporterait beaucoup plus », a déclaré Katie. « Quand il monte, on peut entendre que la suspension souffre. »

« Nous avons dû acheter une nouvelle voiture en fonction de lui, car il n’aurait absolument pas pu rentrer dans notre ancienne voiture. »

L’« adorable » Hercule aime bien se faire câliner avec son maître Nick, mais le chien de 73 kg est inconscient sa taille énorme. (Kennedy News and Media)

« Il a fallu s’adapter pour partager notre espace avec un si gros chien. Au fur et à mesure qu’il grandissait, nous avons dû déplacer tout ce qui se trouvait dans notre maison de plus en plus haut pour que ce ne soit pas à sa portée. »

« Il adore voler les aimants du réfrigérateur, alors nous avons dû les déplacer de plus en plus haut jusqu’à ce qu’ils soient tous dans le tiers supérieur de notre réfrigérateur. »

L’énorme toutou est « toujours dans le chemin », et la famille s’est habituée à l’enjamber constamment pour accéder aux placards devant lesquels il dort.

« Nous avons des serviettes dans toute la maison, prêtes à être utilisées lorsqu’il a bu ou qu’il est excité », ajoute Katie. « Parfois, on le trouve à mi-chemin du mur. »

« Nous devons nous excuser auprès d’autres personnes lorsque nous sommes en déplacement parce qu’il a bavé sur leur animal de compagnie ou leur enfant. C’est le pire. »

Hercule peut facilement prendre un canapé entier lorsqu’il se prélasse à la maison. (Kennedy News and Media)

« Tout le monde veut le rencontrer et poser des questions à son sujet. Ils font tous des commentaires sur sa taille, ses pattes énormes et beaucoup d’enfants crient : ‘C’est Beethoven !' »

« Parfois, nous devons le laisser à la maison pour pouvoir vaquer à nos occupations plus rapidement. »

Peu importe le nombre de changements qu’ils doivent adopter pour ce gros saint-bernard, Katie et Nick ne voudraient pas qu’il en soit autrement.

Hercule est un chien affectueux, câlin et relax qui procure à leur petite famille un plaisir sans fin, et Katie lui attribue même le mérite de l’avoir aidée à se retonifier après la grossesse.

Hercule se détendant sur le canapé de la maison à Bristol avec sa propriétaire Katie Bridge (Kennedy News and Media)

« Avoir Hercule dans les environs est vraiment très amusant », a déclaré Katie. « Nous ne pouvons vraiment pas imaginer la vie sans lui. Il est le meilleur.

« C’est un adorable gaffeur et un gentil géant, surtout avec Zoé. Je n’arrive pas à croire à quel point il est doux et adorable avec elle. »

« Il est si détendu quand il est à la maison, il se promène et s’allonge pour dormir. Il adore les câlins et veut être câliné tout le temps. »

Lorsqu’ils l’emmènent dehors, il « court partout » et est « obsédé par la boue et l’eau » et profite de chaque occasion qui s’offre à lui pour se baigner.

Katie ajoute : « Il n’est pas très friand de la plupart des jouets pour chiens, mais il adore sa corde à tirer. Il est si fort, jouer avec lui nous rend vraiment plus forts, Nick et moi. »

« Je pense qu’il m’a vraiment aidée après la grossesse, en veillant à ce que je fasse de l’exercice même si les salles de sport étaient fermées. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ