Un homme voit un adolescent marcher 16 km dans la neige pour se rendre à une interview et lui offre un emploi

Par Jocelyn Neo
14 février 2019
Mis à jour: 15 septembre 2019

Les employeurs sont souvent à l’affût de personnes ayant une bonne éthique de travail.

Lorsqu’un homme a rencontré un adolescent qui allait à pied à un entretien d’embauche situé à 11 km de là, il a immédiatement été impressionné et lui a offert un emploi.

En 2013, Art Bouvier faisait fondre la glace devant son restaurant, Papa Roux, à Indianapolis, lorsque Jhaqueil Reagan, âgé de 18 ans, lui a demandé son chemin pour se rendre à l’intersection de la 10e et Sherman.

« Je lui ai dit que c’était assez loin », a-t-il écrit sur sa page Facebook, qui a ensuite été publiée par Love What Matters. « Au moins 10 ou 11 km. J’ai suggéré qu’il serait bien mieux d’y aller en autobus qu’à pied, surtout avec toute la glace et la gadoue. »

En entendant cela, Jhaqueil l’a remercié et a continué son chemin, ce qui étonna M. Bouvier.

« Il aurait pu me demander de l’argent pour prendre l’autobus. En fait, je m’y attendais. Il ne l’a pas fait. Il s’est mis à marcher », écrit M. Bouvier.

Plus tard, alors que M. Bouvier descendait la route en voiture avec sa femme, il a revu Jhaqueil et il lui a offert de le prendre dans sa voiture.

En chemin vers sa destination, M. Bouvier a appris que Jhaqueil se rendait à un entretien d’embauche au salaire minimum dans un magasin situé à près de 16 km de chez lui. Jhaqueil n’avait pas d’argent, alors il devait marcher.

M. Bouvier a été impressionné par le jeune homme et a voulu l’embaucher. Il lui a demandé son numéro de téléphone pour pouvoir le contacter plus tard.

« C’est son éthique du travail qui m’a impressionné », a expliqué M. Bouvier à TODAY. « On ne voit pas ça dans une demande d’emploi ou dans un curriculum vitae, mais quand on le voit chez une personne, on ne le laisse pas passer. Il viendra certainement au travail s’il fait ça pour un entretien. »

Ce soir-là, M. Bouvier a appelé Jhaqueil pour lui offrir un emploi au restaurant et lui a même proposé de venir le chercher pour son premier jour de travail.

« J’ai de la chance de l’avoir rencontré », a dit Jhaqueil à Fox 599. « J’ai vraiment de la chance de l’avoir rencontré. »

Jhaqueil a ajouté qu’il avait dû quitter l’école il y a deux ans après la mort de sa mère. Cependant, il a réussi à obtenir son diplôme d’études secondaires tout en s’occupant de ses jeunes frères et sœurs.

Lorsque le message de M. Bouvier sur Facebook est devenu viral, les gens ont commencé à offrir leur soutien pour aider Jhaqueil, y compris la compagnie de transports Indianapolis Public Transportation Corporation (IndyGO) qui lui a offert un abonnement d’un an.

©GoFundMe

Avec le montant des dons reçus, une Fondation Jhaqueil Reagan a même été créée pour venir en aide aux personnes dans le besoin.

Bien qu’ils aient tous les deux reçu un énorme soutien de la part de personnes de partout au pays, M. Bouvier espère que les gens seront encouragés à s’entraider en entendant cette histoire.

« J’espère que, chaque fois que l’histoire de Jhaqueil est diffusée, quelqu’un sera incité à faire quelque chose de bien pour quelqu’un d’autre dans sa communauté », a-t-il dit à TODAY.

Regardez la vidéo :

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Il fait 32 km pour se rendre à son travail,
puis son patron lui donne les clés de sa Ford

RECOMMANDÉ