Un étudiant dentiste raconte l’histoire touchante de son éducation par son père atteint de trisomie 21

Par Lori C. Summers
20 février 2020
Mis à jour: 20 février 2020

Un jeune Syrien a partagé son expérience personnelle : il a été élevé par son père biologique atteint de trisomie 21. Aujourd’hui étudiant en odontologie, le jeune homme explique que malgré cette maladie, son père a fait de lui l’homme qu’il est aujourd’hui. Leur histoire est touchante et digne d’admiration.

Photo avec l’aimable autorisation de Sader Issa

Sader Issa apparaît dans une vidéo touchante de la Société syrienne pour le développement social, où il décrit son père, Jad, comme un « père, un mari et un chef de famille ». Il explique que même si la situation est difficile à comprendre pour les autres, le fait d’être élevé par une personne atteinte de trisomie 21 (ou syndrome de Down) lui a donné « tout l’amour et la tendresse que l’on peut offrir ». La vidéo, diffusée en mars 2019, a depuis lors fait le tour du monde avec près de 200 000 visionnages.

Selon Sader Issa, s’il avait le choix, il ne changerait rien et attribue ses succès à l’amour, aux soins et aux encouragements qu’il a reçus de son père pendant son enfance. Le jeune homme poursuit des études de dentiste et est maintenant en troisième année. « Tout au long de ma vie, il a été pour moi le meilleur soutien quand j’en avais besoin », dit-il.

Photo avec l’aimable autorisation de Sader Issa

Bien qu’il soit atteint de trisomie 21, Jad a travaillé à l’usine locale et a fait vivre sa famille pendant plus de 20 ans. Fier de la réussite de son fils, chaque fois qu’il rencontre de nouvelles personnes, l’homme déclare : « Mon fils est médecin. » Et selon Sader Issa, les yeux de son père « sont remplis de joie et de satisfaction comme pour exprimer :Oui, je suis trisomique, mais j’ai élevé cet homme et j’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour qu’il devienne médecin et aide les autres.' »

Toujours ensemble après plus de deux décennies, le jeune homme décrit avec amour ses parents comme « ayant une vie pleine d’amour, de simplicité et d’humilité à tous égards ».

Photo avec l’aimable autorisation de Sader Issa

Lorsque la vidéo originale est devenue virale, M. Issa a expliqué que de nombreuses personnes lui ont envoyé des courriels et lui ont posé des questions sur la relation entre ses parents, au sein de laquelle seul son père vit avec la trisomie 21, alors que sa mère n’en est pas atteinte. « Je crois que si deux personnes sont sur la même longueur d’onde, alors pourquoi ne pas se marier ? Ils sont intellectuellement adaptés l’un à l’autre ; des gens très simples, aimants et attentionnés », explique-t-il dans une interview accordée à Metro UK en octobre 2019.

Selon l’Association du syndrome de Down, la fertilité des personnes atteintes est généralement inférieure à celle du reste de la population. Et si l’un des parents est atteint du syndrome, les chances que l’enfant le développe sont d’environ 35 à 50 %.

Regardez la vidéo :

« Lorsque les gens font des recherches sur Google, ils découvrent que les hommes atteints de trisomie 21 sont stériles, donc ils sont confus lorsqu’ils entendent parler de nous », a déclaré M. Issa, selon Metro UK. « Je connais six autres cas de pères atteints de trisomie 21, les études qui montrent la fertilité des hommes atteints de cette maladie sont très peu nombreuses, nous ne pouvons donc pas dire que ces hommes sont fertiles. »

M. Issa partage régulièrement des informations sur son incroyable famille via Instagram. Le jeune homme a déclaré à Metro que depuis que son histoire est devenue virale, de nombreuses personnes l’ont remercié de s’être ouvert. « J’apprécie vraiment les centaines de parents qui m’ont tendu la main et m’ont confié que je leur ai donné de l’espoir pour offrir à leur enfant un meilleur avenir. »

RECOMMANDÉ