Un fabuleux spectacle cosmique s’annonce pour juin 2020: voici les éclipses solaires et lunaires en vedette et ce que vous devez savoir

Par Louise Bevan
24 mai 2020
Mis à jour: 24 mai 2020

L’année 2020 est riche en événements célestes spectaculaires ; le mois de juin sera le théâtre de deux événements notables : une éclipse lunaire partielle pénombrale qui obscurcira le ciel nocturne les 5 et 6 juin, ainsi qu’une éclipse solaire annulaire qui se produira le 21 juin.

Selon le site Web Time and Date, les éclipses lunaires pénombrales peuvent être difficiles à différencier des pleines lunes régulières ; cependant, les passionnés d’observation des astres, dans une grande partie de l’Europe, de l’Asie, de l’Australie, de l’Afrique et de l’Amérique du Sud devraient pouvoir apercevoir cet alignement, certainement fascinant, entre le Soleil, la Terre et la Lune.

L’éclipse lunaire pénombrale commencera à 19 h 45 le 5 juin (heure de Paris), et culminera à 21 h 25 le même jour.

La Lune au cours d’une éclipse lunaire dans le Parc National du Volcan Teide, Ténérife, le 15 juin 2011 (DESIREE MARTIN/AFP via Getty Images)

L’éclipse solaire annulaire (en forme d’anneau) du 21 juin, où la Lune passera directement devant le Soleil en laissant un « anneau de feu » visible, ne sera visible que depuis l’hémisphère Est de la Terre, à travers l’Afrique, le sud-est de l’Europe, l’Asie et le Pacifique.

Les meilleures observations, conseille Space.com, seront offertes aux personnes résidant sur la ligne de latitude allant de l’Afrique centrale au nord de l’Inde, à la Chine et à Taïwan. La première observation aura lieu à 5 h 45 (heure de Paris).

Images représentant les différentes étapes de l’éclipse lunaire totale dans le ciel nocturne au-dessus de Rafah, dans la bande de Gaza, en Palestine, le 15 juin 2011 (SAID KHATIB/AFP via Getty Images)

Une éclipse se produit lorsque la lumière d’un corps céleste est bloquée par un autre ; à partir du point d’observation, dans ce cas la Terre ; le corps qui fait obstacle projette une ombre sur cette position d’observation.

Ici sur Terre, nous pouvons connaître deux types d’éclipse différents : l’un où la lumière du Soleil est obstruée par la Lune, ce qu’on appelle une éclipse solaire ; et l’autre où la Terre est alignée entre le Soleil et la Lune, l’ombre de la Terre étant projetée sur la Lune, ce qu’on appelle une éclipse lunaire.

Un participant regarde à travers un téléobjectif pour observer une éclipse lunaire partielle à Jakarta, en Indonésie, le 4 juin 2012. (OSCAR SIAGIAN/AFP/GettyImages)

Selon le site Web Universe Today, une éclipse lunaire pénombrale se produit lorsque la Lune se trouve dans la pénombre – en partie à l’ombre de la Terre. L’effet est donc moins dramatique que lors d’une éclipse totale. Une éclipse lunaire ne peut se produire qu’au moment de la pleine lune.

Une éclipse solaire annulaire se produit lorsque le diamètre de la Lune apparaît visiblement plus petit que celui du Soleil depuis la Terre. En passant entre la Terre et le Soleil, la Lune obstrue partiellement la lumière du Soleil, laissant visible un « anneau de feu », l’anneau de l’étoile brillante de notre système solaire.

Image composite de la NASA montrant la progression d’une éclipse solaire partielle au-dessus du lac Ross dans le parc national de Northern Cascades, Washington, le 21 août 2017 (Bill Ingalls/NASA via Getty Images)

Une éclipse annulaire, selon Space.com, se produit lorsque la Lune passe directement devant le Soleil lors d’une apogée lunaire, lorsque la Lune est la plus éloignée de la Terre sur son orbite elliptique.

Une éclipse solaire ne peut être observée qu’à partir d’une position géographique relativement étroite, tandis qu’une éclipse lunaire peut être observée à partir de n’importe quel endroit d’où la Lune est visible.

Une éclipse solaire totale vue de Madras, Oregon, le 21 août 2017 (ROB KERR/AFP via Getty Images)

Selon EarthSky, l’éclipse annulaire du Soleil du 21 juin ne durera qu’une minute et 22 secondes au début de l’éclipse et une minute et 17 secondes vers la fin. À son apogée, l’éclipse ne durera que 38 secondes.

L’éclipse annulaire sera malheureusement terminée bien avant que le Soleil ne se lève sur le continent de l’Amérique, mais le 21 juin, une petite consolation pour les amateurs d’astronomie américains sera de voir le croissant lumineux du début de la nouvelle lune après le coucher du soleil le même jour.

Un couple regarde l’éclipse solaire au-dessus de Zhengzhou, dans la province du Henan, en Chine centrale, le 15 janvier 2010. (STR/AFP via Getty Images)

Un avertissement aux admirateurs du ciel du monde entier : faites preuve de prudence en ne fixant pas directement le soleil, ni avant ni pendant une éclipse, ce qui pourrait causer des lésions à vos yeux. Des paires de lunettes avec des filtres solaires adaptés peuvent être utilisées, mais les paires de lunettes de soleil ordinaires n’offriront pas une protection oculaire sûre.

Les observateurs passionnés pourront également protéger leurs yeux en utilisant un appareil photo à sténopé fait maison. Les éclipses lunaires, en revanche, peuvent être observées directement sans protection pour les yeux.

La Lune recouvre le Soleil alors que la lumière s’échappe autour de ce dernier pendant la première éclipse solaire complète du millénaire au-dessus de Lusaka, en Zambie, le 21 juin 2001. (SALIM HENRY/AFP via Getty Images)

Selon la NASA, l’année 2020 devrait enregistrer un total de six éclipses, dont quatre lunaires et deux solaires. L’événement le plus important de l’année 2020 pourrait être l’éclipse solaire totale qui se produira au-dessus de l’Amérique du Sud le 14 décembre.

Cette éclipse totale provoquera une « nuit » étrange qui durera 2 minutes et 10 secondes et sera surtout visible depuis le Chili et l’Argentine. Simultanément, une éclipse solaire partielle sera visible depuis une grande partie de l’Amérique du Sud et des régions du sud-ouest de l’Afrique.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ